La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 570,19
    -52,40 (-0,79 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 130,84
    -39,03 (-0,94 %)
     
  • Dow Jones

    34 584,88
    -166,44 (-0,48 %)
     
  • EUR/USD

    1,1732
    -0,0040 (-0,34 %)
     
  • Gold future

    1 753,90
    -2,80 (-0,16 %)
     
  • BTC-EUR

    41 128,68
    -724,20 (-1,73 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 193,48
    -32,05 (-2,62 %)
     
  • Pétrole WTI

    71,96
    -0,65 (-0,90 %)
     
  • DAX

    15 490,17
    -161,58 (-1,03 %)
     
  • FTSE 100

    6 963,64
    -63,84 (-0,91 %)
     
  • Nasdaq

    15 043,97
    -137,96 (-0,91 %)
     
  • S&P 500

    4 432,99
    -40,76 (-0,91 %)
     
  • Nikkei 225

    30 500,05
    +176,71 (+0,58 %)
     
  • HANG SENG

    24 920,76
    +252,91 (+1,03 %)
     
  • GBP/USD

    1,3737
    -0,0059 (-0,43 %)
     

Intérim : 37.000 emplois perdus en deux ans, voici les secteurs les plus touchés

·1 min de lecture

L'intérim à la traîne. Ce marché a perdu 37.000 emplois sur deux ans en équivalent temps plein, a indiqué ce mardi 14 septembre la fédération du secteur, Prism'emploi, mettant en avant les "incertitudes" liées notamment à la situation sanitaire mais aussi un certain niveau de "confiance" amené par la reprise. En juillet 2021, "nous avons perdu près de 37.000 emplois en équivalent temps plein par rapport à juillet 2019" (-4,3%), cette année servant de comparaison car c'est la "dernière année considérée comme normale", a expliqué Isabelle Eynaud-Chevalier, déléguée générale de Prism'emploi, lors d'une conférence de presse.

"Nous pouvons nous comparer globalement à un marché au niveau moyen de 2017 avec un peu plus de 824.000 emplois en équivalent temps plein", a-t-elle poursuivi, en notant que ce "n'était pas le maximum". En 2020, avec la crise sanitaire du Covid-19, le secteur avait fait face à un effondrement de son activité, qui s'est traduit par un recul de 23,6%, soit la disparition de 185.000 emplois, rappelle Prism'emploi.

Pour le président de Prism'emploi, Gilles Lafon, la situation actuelle est à la fois marquée par l'"incertitude" liée à la situation sanitaire, politique - avec la présidentielle à venir - et l'activité économique, mais aussi une certaine "confiance" amenée par la reprise.

Les dernières données de l'Insee, qui diffèrent d'un point de vue méthodologique, indiquaient qu'au deuxième trimestre, l'intérim continuait de se redresser (+2,4%), pour le cinquième (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Cadres, voici les 10 métiers dont les salaires ont le plus augmenté en 2021
Le top 10 des métiers qui recrutent en ce moment en CDI, CDD et intérim
Courtier en marchandises : compétences, formations et salaire
Chômage partiel : les nouvelles règles (plus strictes) pour les salariés vulnérables
Fonction publique : les pistes de la Cour des comptes pour limiter les abus en matière d'arrêt maladie

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles