La bourse est fermée
  • Dow Jones

    34 138,69
    +317,39 (+0,94 %)
     
  • Nasdaq

    13 950,22
    +163,95 (+1,19 %)
     
  • Nikkei 225

    28 508,55
    -591,83 (-2,03 %)
     
  • EUR/USD

    1,2037
    -0,0004 (-0,04 %)
     
  • HANG SENG

    28 621,92
    -513,81 (-1,76 %)
     
  • BTC-EUR

    46 050,29
    -1 145,35 (-2,43 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 282,27
    +19,31 (+1,53 %)
     
  • S&P 500

    4 173,47
    +38,53 (+0,93 %)
     

"On a intérêt à montrer les muscles" : pourquoi l'exécutif accélère sur la vaccination

·1 min de lecture

Face à la propagation de l'épidémie de coronavirus et des variants, l'exécutif mise sur la vaccination et accélère sa campagne, qui a pris de l'ampleur ce week-end. Des opérations de vaccination de masse ont ainsi été lancées dans plusieurs régions au sein desquelles le virus circule activement, ciblant principalement les personnes âgées plus de 75 ans. C’est presque un "vaccinthon" qu’a lancé le gouvernement, qui espère ainsi réussir à éviter un reconfinement national. 

>> EN DIRECT  -Coronavirus : suivez l'évolution de la situation dimanche 7 mars

Plus de 100 centres ouverts ce week-end en Île-de-France

Illustration de cette accélération : sur l'ensemble de la région Île-de-France, plus de 100 centres de vaccination ont été ouverts ce week-end pour écouler plus de 50.000 doses, tandis que quatre hôpitaux militaires ont ouvert des centres de vaccination à Metz, Toulon, Saint-Mandé (Val-de-Marne) et Villenave d'Ornon (Gironde). L'objectif du gouvernement est d'atteindre les 10 millions de premières injections à la mi-avril, 20 millions à la mi-mai et 30 millions cet été. Actuellement, moins de 3,4 millions de Français ont reçu au moins une dose. Et le gouvernement vit assez mal d’avoir des centaines de milliers de doses inutilisées, notamment parce que tous les soignants n'ont pas encore franchi le pas, ou parce que certains médecins ne sont pas allés chercher les doses prévues pour leurs patients. 

La pression de l'opposition

Résultat : c’est la première fois qu’on vac...


Lire la suite sur Europe1