Publicité
La bourse est fermée
  • CAC 40

    8 094,97
    -7,36 (-0,09 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    5 035,41
    -2,19 (-0,04 %)
     
  • Dow Jones

    39 069,59
    +4,33 (+0,01 %)
     
  • EUR/USD

    1,0850
    +0,0032 (+0,29 %)
     
  • Gold future

    2 335,20
    -2,00 (-0,09 %)
     
  • Bitcoin EUR

    63 718,01
    +358,59 (+0,57 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 450,60
    -17,50 (-1,19 %)
     
  • Pétrole WTI

    77,80
    +0,93 (+1,21 %)
     
  • DAX

    18 693,37
    +2,05 (+0,01 %)
     
  • FTSE 100

    8 317,59
    -21,64 (-0,26 %)
     
  • Nasdaq

    16 920,79
    +184,76 (+1,10 %)
     
  • S&P 500

    5 304,72
    +36,88 (+0,70 %)
     
  • Nikkei 225

    38 646,11
    -457,11 (-1,17 %)
     
  • HANG SENG

    18 608,94
    -259,77 (-1,38 %)
     
  • GBP/USD

    1,2738
    +0,0040 (+0,31 %)
     

Insultes racistes contre Vinicius: son portrait arraché d'une affiche au Santiago-Bernabéu

Insultes racistes contre Vinicius: son portrait arraché d'une affiche au Santiago-Bernabéu

Un acte de vandalisme qui montre que la tension reste importante. Une affiche promotionelle du Real Madrid aux abords du stade Santiago-Bernabéu a été vandalisée et ne fait plus apparaître un portrait de Vinicius Jr, qui a été arraché, selon une photographie diffusée mercredi sur les réseaux sociaux et reprise par la presse madrilène. Cette découverte survient trois jours après les violentes insultes racistes lancées à l'encontre de l'ailier brésilien lors de son match à Valence (défaite 1-0).

Vinicius Jr absent pour Real-Rayo

Le Santiago-Bernabéu accueille ce mercredi (19h30) la rencontre entre le Real Madrid et le Rayo Vallecano, comptant pour la 37e journée de Liga. Vinicius Jr aurait pu disputer cette rencontre grâce à la décision des instances de lever sa suspension consécutive à son carton rouge reçu à Valence. Mais en raison d'une blessure, la star de 22 ans n'est finalement pas à la disposition de Carlo Ancelotti.

PUBLICITÉ

Accusées de laisser-faire face au racisme dans le football, les autorités espagnoles ont serré la vis mardi, deux jours après de nouvelles insultes proférées contre Vinicius Junior, à l'origine d'une vague d'indignation internationale. Saisie d'une enquête pour "délit de haine", catégorie pénale incluant les délits racistes, la police espagnole a annoncé avoir interpellé trois jeunes suspectés de "comportements racistes" lors du match à Valence. Ces trois jeunes de 18 à 21 ans, interpellés grâce à la collaboration du club de Valence, ont été placés en garde à vue puis "remis en liberté" en attendant des suites judiciaires, a précisé un porte-parole de la police. Cette dernière a précisé poursuivre son enquête "pour identifier d'autres auteurs présumés".

La police a aussi annoncé avoir arrêté quatre autres personnes, dont trois membres d'un groupe de supporteurs ultras, dans l'enquête sur la pendaison d'un mannequin à l'effigie de Vinicius le 26 janvier, jour d'un derby remporté par le Real Madrid contre l'Atlético de Madrid.

La Fédération espagnole de football (RFEF) a indiqué de son côté avoir suspendu l'arbitre vidéo du match entre Valence et le Real Madrid. Il sera remplacé dans ses fonctions lors de la prochaine journée de championnat.

Article original publié sur RMC Sport