Publicité
La bourse ferme dans 5 h 20 min
  • CAC 40

    7 624,41
    +54,21 (+0,72 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 923,05
    +37,60 (+0,77 %)
     
  • Dow Jones

    38 834,86
    +56,76 (+0,15 %)
     
  • EUR/USD

    1,0732
    -0,0016 (-0,15 %)
     
  • Gold future

    2 348,30
    +1,40 (+0,06 %)
     
  • Bitcoin EUR

    61 174,91
    +358,04 (+0,59 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 366,08
    -16,58 (-1,20 %)
     
  • Pétrole WTI

    81,42
    -0,15 (-0,18 %)
     
  • DAX

    18 184,54
    +116,63 (+0,65 %)
     
  • FTSE 100

    8 219,87
    +14,76 (+0,18 %)
     
  • Nasdaq

    17 862,23
    +5,21 (+0,03 %)
     
  • S&P 500

    5 487,03
    +13,80 (+0,25 %)
     
  • Nikkei 225

    38 633,02
    +62,26 (+0,16 %)
     
  • HANG SENG

    18 335,32
    -95,07 (-0,52 %)
     
  • GBP/USD

    1,2704
    -0,0017 (-0,13 %)
     

Insultes racistes contre Vinicius: des arbitres en charge de la VAR virés, les premières sanctions tombent

Insultes racistes contre Vinicius: des arbitres en charge de la VAR virés, les premières sanctions tombent

La Fédération espagnole n’a pas tardé pour sévir. Au lendemain du brûlant Valence-Real Madrid, où Vinicius a de nouveau été victime d’insultes racistes, plusieurs arbitres en charge de la VAR ont été démis de leurs fonctions en vue de la saison prochaine, relatent plusieurs médias espagnols dont As.

Iglesias Villanueva, présent à la vidéo ce dimanche soir, est notamment concerné. Il paie directement une mauvaise gestion des images au moment de l’exclusion de l’ailier merengue.

Un dernier match ce mercredi pour l'arbitre VAR

Le quotidien espagnol précise qu’il existe un malaise à la RFEF, puisque la séquence entre Vinicius et Hugo Duro, provoquant l’exclusion de l’attaquant brésilien, n’a pas été montrée en entier à l’arbitre principal par la VAR. Le mauvais geste du Valencian, qui s’en est sorti sans avertissement, n’a ainsi pas été revu par De Burgos Bengoetxea sur le moniteur.

Malgré les critiques pleuvant ces dernières heures aux quatre coins du monde, la fédération affirme que le protocole prévu en cas de racisme a bien été appliqué. Iglesias Villanueva, programmé à la VAR lors de Betis Séville-Getafe ce mercredi, sera bien à son poste, mais il s’agira de son dernier match à la vidéo.

Le Real réclamait "des mesures immédiates"

Marca indique de son côté que les cinq autres arbitres ont été écartés car le comité technique de l’arbitrage considère qu’il est "nécessaire et modifier et faire évoluer l’utilisation" de la vidéo en Espagne, choix qui n'est donc pas directement lié à l'affaire Vinicius. Dans son dernier communiqué publié ce lundi, le Real Madrid réclamait "des mesures immédiates et décisives, compte tenu de la gravité de la situation actuelle et de l'image que le football espagnol donne au monde". Il a donc été entendu.

Article original publié sur RMC Sport