Publicité

Installer un poulailler dans son jardin : que dit la loi ?

iStock / Nickbeer

Décider d'installer un poulailler dans son jardin peut avoir de nombreux avantages : pouvoir bénéficier d'œufs frais tous les matins, manger des produits biologiques et de qualité, pouvoir donner ses déchets organiques aux poules, faire un geste pour l'environnement, profiter d'un compost naturel ou encore réaliser des économies. Seulement, tout comme pour un mobile-home ou une piscine, la présence d'un poulailler chez soi est régie par la loi.

Si vous avez envie d'installer un poulailler dans votre jardin pour votre plus grand bonheur et celui de votre famille, prenez un instant avant pour bien regarder ce que dit la législation de votre commune. Et pour cause, certaines municipalités n'autorisent pas l'installation de poulailler chez ses habitants, comme l'explique le site demarchesadministratives.fr. Ainsi, contactez votre mairie et renseignez-vous auprès d'elle si un arrêté municipal ou préfectoral est en vigueur. Généralement, les communes en zone rurale sont plus à même d'accepter la présence de poulaillers qu'en zone urbaine, de par l'espace nécessaire. Également, si vous vivez au rez-de-chaussée d'un lotissement ou d'une copropriété, renseignez-vous sur le règlement intérieur concerné.

De plus, la réglementation de la présence d'un poulailler dépend de sa surface. Si vous désirez un petit poulailler de moins de 5 mètres carrés, vous n'avez pas besoin d'autorisation particulière. Si vous souhaitez un poulailler plus grand, entre 5 et 20 mètres carrés, vous devez déposer (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite