La bourse est fermée

Instagram, Youtube... pensez aux influenceurs pour faire la promo de votre entreprise

Utiliser l'aura d'un tiers pour mieux diffuser un message, cela n'a rien de nouveau dans la publicité : "Louis Vuitton communiquait déjà sur la venue de l'impératrice Eugénie dans ses boutiques", signale Charlotte Cochaud, fondatrice de Different, entreprise de conseil en communication. Dans les années 1920, Edward Bernays, inventeur de la propagande de masse qui travaille alors pour Lucky Strike, convainc des suffragettes de poser face à la presse, cigarette à la main, pour inciter les femmes à fumer, transformant le tabou en acte d'émancipation. Aujourd'hui, plus besoin d'être une impératrice ou de faire les gros titres pour dicter les tendances. Internet et les réseaux sociaux ont changé la donne.

"N'importe quel individu peut devenir un média", explique Guilhem Fouetillou, fondateur de Linkfluence, qui analyse chaque jour plus de 200 millions de contenus numériques afin de comprendre le fonctionnement des communautés en ligne (qui parle, de quoi, et comment cela se diffuse). "Il y a une sorte de refus sociétal des techniques de communication allant du haut vers le bas", confirme Assaël Adary, président du cabinet Occurrence. Les médias traditionnels (donc leurs espaces publicitaires) perdent de l'audience et, en ligne, les internautes s'équipent d'adblockers, des logiciels qui font disparaître les pubs sur les sites.

>> A lire aussi - Entrepreneurs, gagnez en notoriété avec les influenceurs

En revanche, les "influenceurs", ces web-leaders d'opinion, ont constitué des communautés réunissant, via leur blog, leur profil Instagram ou Twitter ou encore leur chaîne YouTube, jusqu'à plusieurs millions de personnes. Soit autant de consommateurs potentiels. Les marques ont vite trouvé là de nouveaux relais, rémunérés ou non, pour asseoir leur notoriété, doper leurs ventes et améliorer leur crédibilité. En quelques années, ce marketing d'influence a explosé. Il représentait 4,6 milliards de dollars en 2018, en hausse de 53%, selon Influencer Marketing Hub, avec un retour sur

(...) Cliquez ici pour voir la suite

En février, Lidl a encore gagné des clients. Carrefour rebondit, Leclerc ralentit
Coronavirus : ces destinations où les Français ne peuvent plus se rendre
Angine, cystite, éruption cutanée… ces nouvelles pathologies prises en charge par votre pharmacien
Elections municipales : avec sa charte éthique, Christian Estrosi met involontairement son premier adjoint en difficulté
Equipements et matériels électriques : quelles entreprises ont le plus la cote auprès des salariés ?