La bourse est fermée
  • Dow Jones

    33 714,38
    -31,02 (-0,09 %)
     
  • Nasdaq

    13 988,53
    +138,53 (+1,00 %)
     
  • Nikkei 225

    29 751,61
    +212,88 (+0,72 %)
     
  • EUR/USD

    1,1949
    +0,0031 (+0,26 %)
     
  • HANG SENG

    28 497,25
    +43,97 (+0,15 %)
     
  • BTC-EUR

    52 593,25
    +2 115,41 (+4,19 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 345,34
    +51,35 (+3,97 %)
     
  • S&P 500

    4 144,95
    +16,96 (+0,41 %)
     

Instagram renforce la protection des mineurs avec une nouvelle fonctionnalité

·1 min de lecture

"Ogre numérique", "enfants-sandwichs"... Les alertes sont de plus en plus nombreuses ces dernières semaines quant au risque que représentent les réseaux sociaux pour les plus jeunes. Des mises en causes qu'Instagram semble avoir prises en compte dans sa nouvelle mise à jour. L'application a décidé de mettre en place une nouvelle fonctionnalité qui vise à renforcer la sécurité de ses jeunes utilisateurs. Dans le viseur d'Instagram : les échanges de messages privés, et donc potentiellement d'images et de vidéos, entre ses utilisateurs adultes et ses utilisateurs mineurs.

>> Retrouvez les journaux des médias tous les matins à 9h10 sur Europe 1 ainsi qu’en replay et en podcast ici

Identification des adultes au comportement jugé suspect

La nouvelle fonctionnalité lancée par le réseau social a pour but d'empêcher les adultes d’envoyer des messages personnels aux mineurs qui ne suivent pas leur compte. Autrement dit, les enfants ne pourront plus recevoir de messages d'inconnus, ce qui était encore possible auparavant.  

Autre dispositif mis en place par Instagram : les mineurs recevront des notifications au sujet d’adultes qui ont fait preuve d’un comportement jugé suspect sur le réseau social. Cela concernerait par exemple un utilisateur qui aurait envoyé un grand nombre de demandes de messages ou d'abonnements à des personnes de moins de 18 ans. Encore faut-il que les utilisateurs mineurs d'Instagram soient bien identifiés comme tels par la plateforme, qui s'appuie sur la da...


Lire la suite sur Europe1