Marchés français ouverture 5 h 21 min
  • Dow Jones

    34 033,67
    -265,63 (-0,77 %)
     
  • Nasdaq

    14 039,68
    -33,22 (-0,24 %)
     
  • Nikkei 225

    28 971,23
    -319,78 (-1,09 %)
     
  • EUR/USD

    1,1998
    -0,0003 (-0,02 %)
     
  • HANG SENG

    28 240,88
    -195,96 (-0,69 %)
     
  • BTC-EUR

    32 245,77
    -1 315,52 (-3,92 %)
     
  • CMC Crypto 200

    960,48
    -32,00 (-3,22 %)
     
  • S&P 500

    4 223,70
    -22,89 (-0,54 %)
     

Instagram : une nouvelle fonctionnalité pour plus d'inclusivité

·1 min de lecture

C'est une tendance qui gagne du terrain aux Etats-Unis dans les milieux progressistes : davantage d'inclusivité. Avec la possibilité pour les utilisateurs d'afficher le pronom par lequel ils veulent être désignés, Instagram fait un pas en avant. "Ajoutez des pronoms à votre profil", a tweeté mardi 11 mai l'application de partage de photos et vidéos, utilisée par plus d'un milliard de personnes dans le monde. Le nouveau champ à remplir (après le nom et avant le surnom et la biographie) est optionnel, et l'utilisateur peut décider si ses pronoms apparaissent sur son profil public ou pour ses abonnés uniquement.

Par exemple, une femme qui s'identifie en tant que telle pourra afficher "she/her", les pronoms féminins en anglais. Le neutre "They/them" gagne du terrain aux Etats-Unis, utilisé par les personnes dites "non-binaires", qui ne s'identifient ni comme homme ni comme femme. De plus en plus d'applications offrent cette option, par souci d'inclusivité. Dans les grandes villes américaines, certains magasins ont scotché des affiches avec des messages comme celui-ci : "Merci de ne pas présupposer les pronoms de nos employés".

>> A lire aussi - Le projet d’Instagram pour les moins de 13 ans inquiète les défenseurs des droits des enfants

En entreprise ou dans des cours collectifs, les salariés ou participants sont de plus en plus souvent invités à se présenter en donnant leur nom et leur pronom. Sur Instagram, le choix est vaste : he/him (il), she/her (elle), they/them (iel, contraction (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Mule volante, drone terrestre, exosquelette… les innovations pour l’armée
À la découverte du Dogecoin, la cryptomonnaie la plus drôle du monde : au programme de la newsletter 21 Millions
Un tableau de Basquiat vendu plus de 90 millions de dollars aux enchères
Tous les pilotes d'une compagnie aérienne en quarantaine après la découverte d'un cluster
Vinted réalise une grosse levée de fonds pour accélérer son développement

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles