Marchés français ouverture 7 h 25 min
  • Dow Jones

    31 391,52
    -143,99 (-0,46 %)
     
  • Nasdaq

    13 358,79
    -230,04 (-1,69 %)
     
  • Nikkei 225

    29 499,74
    +91,57 (+0,31 %)
     
  • EUR/USD

    1,2093
    +0,0006 (+0,05 %)
     
  • HANG SENG

    29 095,86
    -356,71 (-1,21 %)
     
  • BTC-EUR

    40 330,18
    -1 001,62 (-2,42 %)
     
  • CMC Crypto 200

    974,68
    -11,97 (-1,21 %)
     
  • S&P 500

    3 870,29
    -31,53 (-0,81 %)
     

Instagram a fermé le compte du neveu de l’ex-président Kennedy, anti-vaccin

·2 min de lecture

Instagram contribue, à sa manière, à la lutte contre le Covid-19. La filiale de Facebook a fermé le compte de Robert F. Kennedy Jr, neveu de l'ex-président éponyme, homme politique et militant anti-vaccin. "Nous avons supprimé ce compte pour avoir partagé de façon répétée des allégations pourtant erronées à propos du coronavirus ou des vaccins", a indiqué Facebook, la maison mère d'Instagram, dans un communiqué jeudi. Robert F. Kennedy Jr, 67 ans, est le fils de l'ancien ministre de la Justice Robert F. Kennedy assassiné en 1968 après son frère, le président John Fitzgerald Kennedy, en 1963.

Avocat, écologiste, il est aussi connu pour ses positions anti-vaccin qui ont gagné en audience avec la pandémie de Covid-19 et le développement de nouveaux vaccins. Son compte sur Instagram attirait 800.000 abonnés, selon le New York Times. En septembre dernier, Robert Kennedy avait ainsi affirmé sur Instagram qu'un vaccin contre la grippe était plus mortel que le Covid-19. Ces affirmations, relayées par de multiples autres comptes, avaient déjà officiellement été dénoncées comme erronées par les services de vérification des réseaux sociaux.

>> A lire - Gafa : Facebook et Google vont-ils devoir vendre Instagram et YouTube ?

Le mois dernier, l'activiste anti-vaccin avait affirmé sur Instagram et sur Facebook que la légende de baseball Hank Aaron, mort dans son sommeil à 86 ans, était décédée à cause d'une injection du vaccin Moderna deux semaines plus tôt. Facebook a récemment nettement musclé ses efforts pour contrer les fausses rumeurs répandues par les groupes anti-vaccins. L'entreprise a étendu sa liste des idées fausses qui ne sont pas tolérées, et déjà interdites dans les publicités.

>> Notre service - Testez notre comparateur de comptes-titres pour faire baisser vos frais de Bourse

Elle comprend notamment les messages affirmant que le Covid-19 a été fabriqué par des humains, que les vaccins ne sont pas efficaces, qu'il est moins dangereux d'attraper la maladie que de se faire (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Microsoft pourrait avaler la plateforme de photos Pinterest pour un montant colossal
Monoprix : des élus CGT accusés de blocage condamnés par la justice
Air Liquide va profiter du boom de l’hydrogène : le conseil Bourse du jour
Face à Veolia, Suez est débouté par la Cour d’appel de Paris
Défense : Thales et Airbus choisis pour moderniser le système électronique d'écoute de l’armée