La bourse est fermée
  • Dow Jones

    34 025,29
    -175,38 (-0,51 %)
     
  • Nasdaq

    13 879,97
    -172,38 (-1,23 %)
     
  • Nikkei 225

    29 685,37
    +2,00 (+0,01 %)
     
  • EUR/USD

    1,2039
    +0,0059 (+0,49 %)
     
  • HANG SENG

    29 106,15
    +136,44 (+0,47 %)
     
  • BTC-EUR

    46 104,25
    -112,76 (-0,24 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 254,16
    -44,80 (-3,45 %)
     
  • S&P 500

    4 154,82
    -30,65 (-0,73 %)
     

Instagram, Facebook, YouTube... Attention, une application sur deux partage vos données personnelles !

Fabrice Auclert, Journaliste
·2 min de lecture

À chaque fois que vous recherchez une vidéo sur YouTube, 43 % de vos données personnelles sont envoyées vers une société tiers. Ces données collectées servent à informer les types de publicités que vous verrez avant et pendant les vidéos, ainsi qu'à être vendues à des marques qui vous cibleront sur d'autres plateformes de médias sociaux. C’est ce que révèle l’enquête fouillée de pCloud sur les applications mobiles.

Mais la plateforme de Google n’est pas la pire dans le genre. Sachez par exemple que Instagram partage 79 % de vos données, y compris l'historique de navigation et les informations personnelles. Instagram va même jusqu’à partager des données sur vos achats récents. Voilà pourquoi vous retrouvez de plus en plus de publicités dans votre flux Instagram, et davantage de publicités liées à des achats récents ou des consultations de sites marchands.

Le Top 10 des applications qui partagent le plus vos données personnelles. © pCloud
Le Top 10 des applications qui partagent le plus vos données personnelles. © pCloud

52 % des applications partagent vos données personnelles

Mais comment pCloud s’y est pris pour découvrir tout ça ? Tout simplement parce que Apple a mis à jour sa politique de confidentialité, et ça permet d’accéder à un maximum d'informations sur la manière dont différentes applications utilisent nos données et surtout sur la destination de nos informations.

D’abord, il faut rappeler que lorsqu’on installe une application sur son smartphone, on accepte ou pas les conditions générales d’utilisation, les CGU. Personne ne les lit, et pourtant c’est écrit noir sur blanc : toutes les informations recueillies par une application lors de votre inscription peuvent être analysées à leur profit et même partagées. C’est ce que vous acceptez en validant les CGU, et cela va de votre historique de navigation à votre localisation, en passant par vos coordonnées bancaires ou encore vos données de santé.

Au total, cette étude rapporte que 52 % des applications partagent vos données avec des entreprises tiers. Elles ne se contentent pas de récolter des...

> Lire la suite sur Futura

À lire aussi sur Futura