Marchés français ouverture 4 h 4 min
  • Dow Jones

    31 176,01
    -12,39 (-0,04 %)
     
  • Nasdaq

    13 530,92
    +73,67 (+0,55 %)
     
  • Nikkei 225

    28 613,97
    -142,89 (-0,50 %)
     
  • EUR/USD

    1,2177
    +0,0004 (+0,04 %)
     
  • HANG SENG

    29 498,15
    -429,61 (-1,44 %)
     
  • BTC-EUR

    25 274,07
    +767,14 (+3,13 %)
     
  • CMC Crypto 200

    608,96
    -70,95 (-10,44 %)
     
  • S&P 500

    3 853,07
    +1,22 (+0,03 %)
     

Instadrone vole de succès en succès

·1 min de lecture

Lorsqu'en 2014 la guide touristique Aurélie Malgouyres, Cédric Botella, ancien militaire de la gendarmerie, et leurs drones unissent leur destin, ils commencent par produire des vidéos pour la télévision et les communes. Six ans plus tard, leur PME, baptisée Instadrone, représente une flotte de 80 appareils, et leurs sherpas des airs opèrent au service d'entreprises de services et d'industriels. "Le drone s'est révélé être un formidable porte-outil pour des opérateurs télécoms comme Free mais aussi pour des groupes comme Suez ou la SNCF", éclaire Cédric Botella.

Lire aussi - En créant un incubateur pour les jeunes de quartiers défavorisés, Maurice Lévy réactive l'ascenseur social

Installée à Servian, près de Béziers (Hérault), Instadrone leur propose une gamme de prestations techniques : analyses topographique et thermographique, inspections aérienne et subaquatique, suivi de chantiers, prélèvements… En 2020, la PME a effectué près de 5.000 missions. "On leur permet de réaliser des économies de personnel et de location d'équipements lourds comme des nacelles pour contrôler ou installer des structures industrielles, et on leur offre un service à la pointe de la technologie", appuie le dirigeant.

L'entreprise a séduit Xavier Niel

Imperméable à la crise sanitaire, la société boucle l'année avec une croissance de 93% pour un chiffre d'affaires de 2,5 millions d'euros, qu'elle espère doubler l'an prochain. Devenue le premier réseau d'opérateurs de captation par drone et de traiteme...


Lire la suite sur LeJDD