La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 765,52
    -30,23 (-0,44 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 080,15
    -27,87 (-0,68 %)
     
  • Dow Jones

    34 580,08
    -59,72 (-0,17 %)
     
  • EUR/USD

    1,1317
    +0,0012 (+0,10 %)
     
  • Gold future

    1 782,10
    +0,10 (+0,01 %)
     
  • BTC-EUR

    43 163,93
    -872,32 (-1,98 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 367,14
    -74,62 (-5,18 %)
     
  • Pétrole WTI

    66,22
    -0,04 (-0,06 %)
     
  • DAX

    15 169,98
    -93,12 (-0,61 %)
     
  • FTSE 100

    7 122,32
    -6,89 (-0,10 %)
     
  • Nasdaq

    15 085,47
    -295,83 (-1,92 %)
     
  • S&P 500

    4 538,43
    -38,67 (-0,84 %)
     
  • Nikkei 225

    28 029,57
    +276,17 (+1,00 %)
     
  • HANG SENG

    23 766,69
    -22,21 (-0,09 %)
     
  • GBP/USD

    1,3235
    -0,0067 (-0,50 %)
     

Les inscriptions au chômage aux Etats-Unis au plus bas depuis 1969

·2 min de lecture

Les inscriptions hebdomadaires au chômage sont tombées, mi-novembre aux Etats-Unis, à leur plus bas niveau en plus d'un demi-siècle, une forte baisse poussée par des facteurs saisonniers, mais qui confirme la reprise robuste du marché du travail américain.

Les inscriptions hebdomadaires au chômage sont tombées, mi-novembre aux Etats-Unis, à leur plus bas niveau en plus d'un demi-siècle, une forte baisse poussée par des facteurs saisonniers, mais qui confirme la reprise robuste du marché du travail américain. Du 14 au 20 novembre, , selon les données publiées mercredi par le département du Travail, à la veille de la fête Thanksgiving. Il faut remonter au 15 novembre 1969 pour retrouver trace d'un chiffre aussi bas dans les statistiques du pays.

"Ce niveau est passé en dessous de la moyenne de 218.000 en 2019, ce qui est un signal positif pour le marché du travail", note Rubeela Farooqi, économiste en chef pour HFE. La baisse a, cependant, "peut-être été exagérée par des facteurs d'ajustement saisonniers", souligne Gregory Daco, économiste pour Oxford Economics, avertissant d'un possible "rebond dans les semaines à venir".

L'économiste Ian Shepherdson, de Pantheon Macroeconomics, s'attend ainsi à voir 250.000 inscriptions la semaine prochaine, mais assure que "la tendance est clairement à la baisse", anticipant un retour durable au niveau pré-pandémique d'environ 210.000 par semaine, "au début de l'année prochaine". Au total, 2,4 millions d'Américains touchaient une allocation chômage début novembre, tous programmes confondus, selon les données les plus récentes également publiées mercredi. C'est 750.000 de moins que la semaine précédente.

Difficultés de recrutement

Les employeurs peinent toujours à recruter, notamment pour les postes les moins bien payés, et les entreprises jouent les enchères pour attirer les candidats, proposant des salaires plus élevés et de meilleures conditions. L'activité économique reste également perturbée par les difficultés mondiales d'approvisionnement, qui commencent seulement à se résorber.

Les commandes de biens durables ont de nouveau reculé en octobre aux , pour le deuxième mois d'affilée, lestées par les commandes d'avions en baisse. Mais les commandes ont rebondi dans le secteur auto[...]

Lire la suite sur challenges.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles