Marchés français ouverture 4 h 12 min
  • Dow Jones

    34 764,82
    +506,50 (+1,48 %)
     
  • Nasdaq

    15 052,24
    +155,40 (+1,04 %)
     
  • Nikkei 225

    30 203,41
    +564,01 (+1,90 %)
     
  • EUR/USD

    1,1743
    -0,0004 (-0,04 %)
     
  • HANG SENG

    24 541,17
    +30,19 (+0,12 %)
     
  • BTC-EUR

    37 840,70
    +332,81 (+0,89 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 111,49
    +2,56 (+0,23 %)
     
  • S&P 500

    4 448,98
    +53,34 (+1,21 %)
     

Insalubrité, manque d'hygiène: des Français déplorent leurs conditions d'isolement dans un hôtel de Sicile

·3 min de lecture
Des Français et d'autres touristes bloqués dans un hôtel en Sicile dénoncent des conditions d'isolement déplorables et partagent sur Facebook des images  - Capture d'écran - Facebook
Des Français et d'autres touristes bloqués dans un hôtel en Sicile dénoncent des conditions d'isolement déplorables et partagent sur Facebook des images - Capture d'écran - Facebook

La carte postale était idyllique, la fin vacances beaucoup moins. Maëva Astorino, une touriste française partie profiter d'un séjour en Sicile, est isolée depuis six jours depuis qu'elle a été déclarée cas contact. Vaccinée, elle s'est malgré tout vue contrainte de rester au San Paolo Palace, un hôtel de Palerme, après que son amie a contracté le Covid-19.

"Ils nous ont enfermé pendant cinq heures sans nous donner à boire, sans nous donner à manger", raconte la Française sur BFMTV, "et au bout de cinq heures ils sont venus nous dire qu'une ambulance nous attendait pour nous emmener dans un hôtel Covid."

"On veut nous rapatrier mais la Sicile refuse"

Et le pire est à venir. Logée dans une chambre non climatisée et dont la propreté laisse à désirer, moquette décollée, saletés dans la salle de bains et douche non fonctionnelle. Maëva se voit donc obligée de se laver avec l'eau du robinet, à la couleur jaunâtre. Il lui est également impossible de faire des lessives dans ces conditions.

Elle raconte que - hormi sa prise de température et de tension - son suivi médical par les autorités sanitaires est réduit au strict minimum. Un constat peu rassurant, d'autant qu'un de ses voisins de chambre lui raconte que la pièce où elle se trouve n'a pas été désinfectée entre le départ du précédent occupant et son arrivée.

Consulat français, sécurité sociale, mutuelle... Maëva a tenté de prendre contact avec qui elle peut pour sortir de cette situation, sans succès. "En France on nous répond qu'on veut nous rapatrier mais que malheureusement la Sicile refuse", assure-t-elle.

Des témoignages qui se multiplient sur Facebook

Elle et son amie sont loin d'être les seules à vivre un tel calvaire. Pour preuve: un groupe Facebook a vu le jour dans lequel les occupants de l'hôtel - des Français mais aussi des Espagnols, des Portugais ou encore des Italiens - dénoncent la vétusté de l'endroit.

"On y parque les pestiférés du Covid", "une odeur horrible de renfermé", "j’ai l’impression d’être en cage", "vivement que cet enfer se termine"... Les témoignages et commentaires de vacanciers en colère sont légion, les photos aussi. Fissures dans la salle de bain, moisissure dans le frigo, matelas déchiré, le tout sous une chaleur étouffante avec des températures qui frôlent parfois les 40°C, et sans climatisation. Face à cet "enfer", certains avertissent qu'ils quitteront prochainement les lieux pour s'isoler ailleurs, qu'ils soient négatifs ou positifs à leur prochain test.

Contactée par nos confrères de Marianne, l'ambassade de France rapporte qu'une quinzaine de ressortissants se sont signalés auprès de ses services et sont désormais pris en charge par le Consul honoraire de Palerme. Elle invite par ailleurs celles et ceux vivant une situation similaire à se tourner vers le Consulat à Rome (+39.06.68.60.15.00).

Maëva doit quant à elle être de nouveau testée samedi mais n'a aucune idée de la date à partir de laquelle elle pourra quitter cet hôtel insalubre, ce qui pèse sur le moral de la jeune femme: "La plupart des gens avec qui j'ai pu discuter c'est minimum 17 jours, et ça ce n'est pas possible, mentalement ça ne sera pas possible."

Article original publié sur BFMTV.com

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles