La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 285,24
    +12,53 (+0,20 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 657,03
    +16,48 (+0,45 %)
     
  • Dow Jones

    31 261,90
    +8,80 (+0,03 %)
     
  • EUR/USD

    1,0562
    -0,0026 (-0,24 %)
     
  • Gold future

    1 845,10
    +3,90 (+0,21 %)
     
  • BTC-EUR

    28 323,30
    +239,34 (+0,85 %)
     
  • CMC Crypto 200

    650,34
    -23,03 (-3,42 %)
     
  • Pétrole WTI

    110,35
    +0,46 (+0,42 %)
     
  • DAX

    13 981,91
    +99,61 (+0,72 %)
     
  • FTSE 100

    7 389,98
    +87,24 (+1,19 %)
     
  • Nasdaq

    11 354,62
    -33,88 (-0,30 %)
     
  • S&P 500

    3 901,36
    +0,57 (+0,01 %)
     
  • Nikkei 225

    26 739,03
    +336,23 (+1,27 %)
     
  • HANG SENG

    20 717,24
    +596,54 (+2,96 %)
     
  • GBP/USD

    1,2495
    +0,0020 (+0,16 %)
     

Inquiétude en Martinique et en Guadeloupe à cause d'un risque de "pénurie" de kérosène

·1 min de lecture

La situation serait en voie de règlement, ont annoncé plusieurs sources concordantes samedi 16 avril, mais les avions en Martinique et en Guadeloupe souffrent d'un manque de kérosène. Cette situation est liée à la reprise des vols après la crise du Covid-19 et à la guerre en Ukraine. Une alerte "pénurie" a été lancée fin mars, selon ces sources concordantes, en raison de la guerre en Ukraine, mais aussi de la reprise des vols vers les Antilles et les Caraïbes alors que les restrictions sanitaires s'allègent.

Ces difficultés d'approvisionnement, sont toutefois "passagères", a assuré la préfecture de Guadeloupe, mais elles viennent perturber la gestion des stocks de carburants dans les deux îles des Antilles françaises. Selon une source aéroportuaire, on conseille aux pilotes "d'emporter du carburant en plus au départ". "Pour le régional, c'est plus compliqué", certains avions devant "effectuer des compléments de carburants dans d'autres îles", toujours selon la même source, où des difficultés pour trouver du kérosène ont également été relevées.

C'est donc la Société Anonyme de Raffinerie des Antilles, la SARA, qui est chargée de puiser dans ses stocks pour fournir le carburant aux avions de Guadeloupe et de Martinique, en attendant un bateau chargé de kérosène qui doit arriver et régler la situation d'ici mardi. La raffinerie, qui reçoit du pétrole brut, produit les stocks de carburants dont l'île a besoin : gasoil, sans plomb et kérosène pour les déplacements et fioul pour produire (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

L'impressionnante facture d'électricité de la SNCF, touchée par la hausse des prix
Le leader de l'homéopathie Boiron relève la tête : le conseil Bourse
Taux d’intérêt : “face à l’inflation, la BCE est de plus en plus anxieuse, c’est l’heure des choix”
Dans le Var, un yacht de 30 mètres prend feu, un occupant porté disparu
La compagnie aérienne China Eastern a repris les vols de Boeing 737-800 après le crash meurtrier

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles