Publicité
La bourse est fermée
  • Dow Jones

    38 931,28
    -41,13 (-0,11 %)
     
  • Nasdaq

    15 959,09
    -76,21 (-0,48 %)
     
  • Nikkei 225

    39 208,03
    -31,49 (-0,08 %)
     
  • EUR/USD

    1,0841
    -0,0007 (-0,07 %)
     
  • HANG SENG

    16 536,85
    -253,95 (-1,51 %)
     
  • Bitcoin EUR

    55 537,43
    +2 853,81 (+5,42 %)
     
  • CMC Crypto 200

    885,54
    0,00 (0,00 %)
     
  • S&P 500

    5 069,99
    -8,19 (-0,16 %)
     

Inondations meurtrières en Italie, la Bosnie et la Croatie également touchées

Des inondations causées par de fortes pluies en Emilie-Romagne, dans le centre-Nord de l'Italie, ont fait une dizaine de morts et des milliers d'évacués, ont annoncé mercredi les autorités, des élus locaux prévenant les habitants qu'ils étaient toujours en danger.

Les rues de nombreuses localités en plaine ont été submergées par les eaux après d'abondantes précipitations. Localement, jusqu'à 15 centimètres de pluie ont été enregistrées ces dernières 24 heures et beaucoup d'habitants se sont retrouvés piégés, contraints de se réfugier dans les étages ou sur les toits de leurs maisons.

14 rivières en crue

Les services d'urgence ont évacué des milliers de personnes, secourant enfants et personnes âgées à dos d'homme, à bord de canots pneumatiques ou par hélicoptère.

Dans la nuit de mardi à mercredi, des résidents des environs de la commune de Forli, où la première victime a été retrouvée, fuyaient pieds nus, choqués, dans l'obscurité, avec de l'eau jusqu'à la poitrine, selon un photographe de l'AFP sur place.

Le maire de Bologne, Matteo Lepore, a exhorté la population à la plus grande prudence. Il ne faut "surtout pas prendre la voiture, mais monter au premier étage des maisons et s'il n'y a pas d'étage, l'évacuer", a-t-il précisé sur Instagram.

"La situation est très critique, nous avons encore des heures difficiles devant nous", a prévenu dans une vidéo publiée sur sa page Facebook Matteo Gozzoli, maire de la petite ville de Cesenatico, sur la côte adriatique.

La protection civile italienne a indiqué que 14 rivières étaient sorties de leur lit entre mardi et mercredi et que 23 communes étaient inondées. Elle a appelé sur Twitter à prendre des "précautions maximales", alors que les maires de la région exhortaient leurs concitoyens à se réfugier en altitude.

Le Grand prix de F1 n'aura pas lieu

"Quelque 5.000 personnes ont été évacuées, mais ce nombre pourrait augmenter", a déclaré le ministre de la Protection civile Nello Musumeci à Radio 24.

Les habitants "ne doivent aller dans des caves ou sous-sols sous aucun prétexte, et éviter les rez-de-chaussée si possible", a prévenu le maire de Cesena, Enzo Lattuca, sur Facebook.

La Première ministre italienne Giorgia Meloni a exprimé mercredi son soutien aux personnes affectées par les crues, assurant que les gouvernement était "prêt à intervenir avec l'aide nécessaire".

Inondations en Bosnie-Herzégovine et en Croatie

L'Emilie-Romagne avait déjà été touchée il y a deux semaines par de fortes pluies qui avaient provoqué des inondations et des glissements de terrain faisant deux morts.

Le Grand Prix de Formule 1 qui devait se tenir dans cette région, sur le circuit d'Imola "n'aura pas lieu ce week-end", à cause des inondations, ont annoncé mercredi les organisateurs.

La Bosnie-Herzégovine et la Croatie ont également été touchées par les fortes précipitations, le niveau de la rivière Una étant très élevé pour la saison. L'armée croate a été appelée en renfort pour remplir de sacs de sable, alors que de nombreuses zones ont déjà été inondées.