Publicité
La bourse est fermée
  • Dow Jones

    39 823,85
    +17,08 (+0,04 %)
     
  • Nasdaq

    16 796,92
    +2,04 (+0,01 %)
     
  • Nikkei 225

    38 946,93
    -122,75 (-0,31 %)
     
  • EUR/USD

    1,0857
    -0,0005 (-0,04 %)
     
  • HANG SENG

    19 220,62
    -415,60 (-2,12 %)
     
  • Bitcoin EUR

    64 473,96
    +2 115,34 (+3,39 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 526,40
    +37,86 (+2,54 %)
     
  • S&P 500

    5 310,12
    +1,99 (+0,04 %)
     

Inondations en Italie : le bilan grimpe à 11 morts, plus de 10.000 personnes évacuées

Andreas SOLARO / AFP

Des inondations exceptionnelles touchent le nord-est du pays depuis plusieurs jours. Au moins 11 personnes sont mortes, tandis que de nombreuses rues et cultures sont submergées par les eaux.

Le bilan grimpe à 11 morts ce jeudi, après que des inondations d'une rare intensité ont frappé ces derniers jours l'Émilie-Romagne, région du nord-est de l'Italie, considérée comme le "verger" du pays en raison de ses nombreuses cultures. Plus de 10.000 personnes ont dû quitter leur domicile.

L'équivalent de six mois de pluies en quelques heures

Une vingtaine de cours d'eau ont quitté leur lit dans les plaines de cette région de 4,5 millions d'habitants prisée des touristes pour ses cités historiques comme Parme et Ravenne.

L'Italie connaît un mois de mai particulièrement pluvieux et frais mais c'est un véritable déluge qui s'est abattu sur l'Émilie-Romagne au cours des derniers jours: d'immenses superficies agricoles ont été noyées sous les eaux, des villages entiers ont été lavés par les crues boueuses, des ponts se sont effondrés et 400 routes se sont affaissées, des glissements de terrain ont creusé le relief. Localement, il est tombé en quelques heures l'équivalent de six mois de précipitations.

PUBLICITÉ

Les dégâts se compteraient en milliards d'euros, auxquels s'ajoutent deux milliards estimés après les inondations ayant déjà frappé la région au début du mois.

"Cinq mille exploitations agricoles ont fini sous l'eau: des serres, des pépinières, des étables dont les bêtes sont noyées, des dizaines de milliers d'hectares inondés de vigne, de kiwis, de poires, de pommes, de légumes et de céréales", a détaillé l'organisation ce jeudi.

26.000 personnes sans électricité

Onze personnes ont trouvé la mort dans les intempéries et plus de 10.000 habitants ont dû quitter leur domicile. Parmi les victimes figure un couple emporté par un mur d'eau alors qu'il inspectait ses prairies. Le corps de la femme sexagénaire a été retrouvé à 20 kilomètres de là, sur une plage, selon les médias italiens.

Le maire de Ravenne, Michele De Pascale, a indiqué jeudi que si les habitants de certaines localités évacuées pouvaient retourner chez eux, d'autres devaient évacuer, des digues et berges de certains cours d'eau menaçant de rompre.

Les forces armées italiennes et les garde-côtes se sont joints à l'effort d'urgence, déployant hélicoptères et bateaux pneumatiques pour atteindre les habitations cernées par les eaux. 26.000 personnes restaient sans électricité ce jeudi.

"Jamais rien vu de tel"

"Je vis ici depuis 1979, j'ai vu passer des inondations, mais je n'ai jamais rien vu de tel", a témoigné mercredi Edoardo Amadori, un habitant de la ville de Cesena, auprès de l'AFP.

Pour les autorités et les experts, ces calamités exceptionnelles vont devenir la norme. "Rien ne sera plus comme avant car ce processus de tropicalisation qui monte de l'Afrique touche aussi l'Italie", a averti mercredi le ministre de la Protection civile, Nello Musumeci.

La pluie s'est arrêtée en milieu d'après-midi mercredi et les météorologues ne prévoient pas de précipitations significatives ce jeudi.

Article original publié sur BFMTV.com

VIDÉO - Italie : des inondations meurtrières dans le Nord du pays