Publicité
La bourse ferme dans 1 h 42 min
  • CAC 40

    8 120,37
    -75,59 (-0,92 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    5 036,81
    -37,53 (-0,74 %)
     
  • Dow Jones

    39 848,26
    +41,49 (+0,10 %)
     
  • EUR/USD

    1,0858
    -0,0004 (-0,03 %)
     
  • Gold future

    2 433,90
    -4,60 (-0,19 %)
     
  • Bitcoin EUR

    65 618,27
    +4 019,63 (+6,53 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 536,34
    +47,80 (+3,21 %)
     
  • Pétrole WTI

    79,00
    -0,80 (-1,00 %)
     
  • DAX

    18 684,74
    -84,22 (-0,45 %)
     
  • FTSE 100

    8 401,06
    -23,14 (-0,27 %)
     
  • Nasdaq

    16 735,08
    -59,80 (-0,36 %)
     
  • S&P 500

    5 304,14
    -3,99 (-0,08 %)
     
  • Nikkei 225

    38 946,93
    -122,75 (-0,31 %)
     
  • HANG SENG

    19 220,62
    -415,60 (-2,12 %)
     
  • GBP/USD

    1,2715
    +0,0008 (+0,06 %)
     

Inondations en Europe : un bilan meurtrier en Grèce, en Espagne et en Bulgarie

En Grèce : les pompiers, épaulés par l'armée, ont poursuivi vendredi l'évacuation de centaines d'habitants de villages bloqués par des inondations en Thessalie, qui ont fait jusqu'à présent dix morts, selon un nouveau bilan des autorités.

"Malheureusement, dix de nos concitoyens ont perdu la vie dans les inondations, et quatre personnes sont portées disparues", a annoncé vendredi le ministre grec de la protection civile, Vassilis Kikilias, lors d'un point presse.

Les personnes tuées dans les pluies torrentielles qui se sont abattues de mardi à jeudi ont toutes été retrouvées en Thessalie dans les villages de la principale plaine du centre du pays, à 330 km au nord d'Athènes.

Selon les pompiers, des hélicoptères et des canots de sauvetage sont utilisés dans le cadre d'une "immense opération" pour atteindre les villages bloqués par la crue des rivières. D'après les pompiers grecs, plus de 2500 personnes ont été secourues depuis mardi.

PUBLICITÉ

Qualifiée par les experts, de phénomène "extrême en termes de quantité d'eau tombée en l'espace de 24 heures", la tempête baptisée "Daniel" a frappé lundi et mardi la Magnésie, notamment son chef-lieu, la ville portuaire de Volos et les villages du Mont Pélion, avant de toucher mercredi des localités autour de Karditsa et de Trikala.

Près de 200 touristes bloqués sur le Mont Pélion ont été évacués à bord de bateaux ces derniers jours, ont annoncé jeudi les pompiers.

A Farkadona, à 330 km au nord-ouest de la capitale grecque, le niveau de l'eau a dépassé un mètre et de nombreuses habitations ont été inondées. Les évacuations sont en cours à bord de bateaux, a constaté un journaliste de l'AFP.

Le Premier ministre a également promis que le réseau d'eau qui avait été coupé dans les environs de Volos et du Pélion "sera rétabli samedi", et que "la région de Thessalie allait engager des travaux très vite pour rouvrir les routes détruites dans les prochaines semaines".

Ces intempéries succèdent à des incendies de forêt dévastateurs cet été en Grèce, qui ont fait au moins 26 morts.

En Turquie et en Bulgarie : dans ces deux pays frontaliers de la Grèce, les pluies diluviennes de ces derniers jours ont également fait de nombreuses victimes, 12 morts selon les derniers bilans et des centaines de sans-abris.

En Espagne : le nombre de morts est passé à 7, après que les équipes de secours ont retrouvé les corps de deux hommes portés disparus à Aldea del Fresno, un village gravement touché par les pluies torrentielles de dimanche dernier.

Les opérations de recherche ont été menées par la Guardia Civil dans la rivière Alberche.

Une femme est toujours portée disparue depuis la nuit de dimanche à lundi, alors qu'elle était au volant de son véhicule dans la municipalité de Valmojado (Tolède).