La bourse ferme dans 2 h 4 min
  • CAC 40

    6 632,76
    -1,01 (-0,02 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 099,52
    -17,25 (-0,42 %)
     
  • Dow Jones

    35 084,53
    +153,60 (+0,44 %)
     
  • EUR/USD

    1,1886
    -0,0010 (-0,08 %)
     
  • Gold future

    1 828,00
    -7,80 (-0,42 %)
     
  • BTC-EUR

    32 677,84
    -1 140,86 (-3,37 %)
     
  • CMC Crypto 200

    921,73
    -8,63 (-0,93 %)
     
  • Pétrole WTI

    73,64
    +0,02 (+0,03 %)
     
  • DAX

    15 540,38
    -100,09 (-0,64 %)
     
  • FTSE 100

    7 023,92
    -54,50 (-0,77 %)
     
  • Nasdaq

    14 778,26
    +15,68 (+0,11 %)
     
  • S&P 500

    4 419,15
    +18,51 (+0,42 %)
     
  • Nikkei 225

    27 283,59
    -498,83 (-1,80 %)
     
  • HANG SENG

    25 961,03
    -354,29 (-1,35 %)
     
  • GBP/USD

    1,3943
    -0,0015 (-0,11 %)
     

Inondations : "Nous ayons transformé le climat de façon irréversible"

·1 min de lecture

Une partie du nord de l'Europe : l'Allemagne, les Pays-Bas, le Luxembourg et la Belgique ont été soumis a des intempéries d’une rare violence cette semaine, donnant lieu à une série d’inondations particulièrement destructrices. Samedi, le bilan a dépassé les 150 morts sur le continent, dont au moins 133 victimes en Allemagne. "C’est un phénomène tout à fait exceptionnel à la fois par son intensité et par la zone géographique couverte", relève au micro d’Europe 1 François Gemenne, membre du GIEC, le Groupe d'experts intergouvernemental sur l'évolution du climat, également enseignant à Sciences Po et chercheur à l’université de Liège. Cette ville a d'ailleurs été la plus touchée en Belgique par les inondations.

"L’ensemble du bassin hydrologique a été complètement noyé. Les sols n'ont pas pu absorber ces précipitations intenses", poursuit ce spécialiste. "Les dernières inondations, aussi catastrophiques, remontent à 1926 dans la ville de Liège et c'est la première fois, à ma connaissance, que la ville est évacuée pour une raison de catastrophe naturelle", pointe encore François Gemenne.

>>Retrouvez Europe matin week-end en podcast et en replay ici 

Un phénomène qui touche l'ensemble du globe

À ses yeux, la stupeur des autorités devant la montée des eaux trahit un certain aveuglement face à l’imminence des dérèglements climatiques liés au réchauffement planétaire. "Nous ne sommes pas du tout préparés en Europe occidentale à faire face à ce type d'événements extrêmes. Il y...


Lire la suite sur Europe1

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles