La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 568,82
    +87,23 (+1,35 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 109,10
    +50,05 (+1,23 %)
     
  • Dow Jones

    35 061,55
    +238,20 (+0,68 %)
     
  • EUR/USD

    1,1770
    -0,0003 (-0,02 %)
     
  • Gold future

    1 802,10
    -3,30 (-0,18 %)
     
  • BTC-EUR

    29 267,59
    +484,81 (+1,68 %)
     
  • CMC Crypto 200

    786,33
    -7,40 (-0,93 %)
     
  • Pétrole WTI

    72,17
    +0,26 (+0,36 %)
     
  • DAX

    15 669,29
    +154,75 (+1,00 %)
     
  • FTSE 100

    7 027,58
    +59,28 (+0,85 %)
     
  • Nasdaq

    14 836,99
    +152,39 (+1,04 %)
     
  • S&P 500

    4 411,79
    +44,31 (+1,01 %)
     
  • Nikkei 225

    27 548,00
    +159,80 (+0,58 %)
     
  • HANG SENG

    27 321,98
    -401,86 (-1,45 %)
     
  • GBP/USD

    1,3754
    -0,0013 (-0,10 %)
     

Innate Pharma présente des données préliminaires de l'essai TELLOMAK montrant une réponse clinique avec lacutamab dans le mycosis fungoides

·8 min de lecture

Marseille, 22 juin 2021 (GLOBE NEWSWIRE) -- Les premières données cliniques de TELLOMAK établissent la sécurité de lacutamab, des réponses cliniques ainsi qu’une amélioration au niveau de la peau chez les patients présentant un mycosis fongoïde exprimant KIR3DL2

Les données soutiennent le développement de lacutamab dans les lymphomes à cellules T exprimant KIR3DL2

Ces données sont présentées lors du 16ème congrès international du lymphome malin (16-ICML) ; Innate organise un événement destiné aux investisseurs demain, mercredi 23 juin, à 14h00 CEST

Innate Pharma SA (Euronext Paris : IPH – ISIN : FR0010331421 ; Nasdaq : IPHA) (« Innate » ou la « Société ») annonce aujourd’hui la présentation de données préliminaires portant sur l’évaluation du lacutamab sur une cohorte de patients présentant un mycosis fongoïde dans l’essai clinique de Phase 2 TELLOMAK. Lacutamab est un anticorps anti-KIR3DL2 en cours de développement pour les lymphomes à cellules T. Ces données sont partagées dans le cadre d’une présentation orale au 16ème congrès international du lymphome malin (International Conference on Malignant Lymphoma – 16-ICML).

Lacutamab a démontré des réponses cliniques chez les patients présentant un mycosis fongoïde exprimant KIR3DL2 (cohorte 2), atteignant le nombre pré-établi de réponses nécessaires pour avancer au stade 2 de l’essai.1

A la date du 10 mai 2021, dans la cohorte de patients exprimant KIR3DL2 (n=17), des réponses complètes (n=1), partielles (n=3) et partielles mais non confirmées (n=2) ont été observées. Depuis cette date, ces deux dernières réponses partielles ont été confirmées.

Lors de l'évaluation des réponses au niveau de la peau, une réponse complète, huit réponses partielles et deux réponses partielles non confirmées, ont été mis en évidence. Sur les sept patients présentant une atteinte sanguine, quatre ont eu une réponse complète et sur les huit patients présentant une atteinte des ganglions lymphatiques, un patient a eu une réponse partielle. Depuis le 10 mai, les deux réponses partielles dans la peau ont été confirmées.

Tous les patients de la cohorte n’exprimant pas KIR3DL2 (cohorte 3) ont été recrutés (n=19). Le seuil de réponses nécessaires pour avancer au stade 2 n’a pas encore été atteint et le suivi des patients est en cours.

« Nous sommes satisfaits du niveau de réponse atteint à ce jour chez les patients présentant un mycosis fongoïde exprimant KIR3DL2, qui nous a permis de faire progresser l’essai dans cette cohorte plus tôt que prévu, » commente le Docteur Joyson Karakunnel, Directeur Médical d’Innate Pharma. « Ces données confirment notre hypothèse initiale selon laquelle lacutamab pourrait apporter un bénéfice chez les patients présentant un lymphome à cellules T exprimant KIR3DL2 et soutiennent notre stratégie clinique fondée pour poursuivre le développement d’un nouveau standard de traitement pour ces patients. Nous continuons de recruter des patients au sein de notre étude TELLOMAK dans les cohortes mycosis fongoïde et syndrome de Sézary. Au-delà, nous prévoyons de lancer notre programme clinique dans les lymphomes T périphériques avec l’initiation d’un essai clinique de Phase 1b évaluant lacutamab en monothérapie qui démarrera à la mi-2021, tandis qu’une étude clinique sponsorisée par l’investigateur évaluant lacutamab en combinaison démarrera au second semestre 2021. »

Conformément aux observations précédentes, lacutamab a démontré un profil de tolérance favorable dans le mycosis fongoïde. Des effets indésirables de grades 1-2 ont été observés et un patient (sur les 36 observés) a eu un effet indésirable de grade 3. Aucune toxicité cutanée majeure n’a été observée.

« Le mycosis fongoïde, et les lymphomes T cutanés en général, sont associés à un pronostic clinique défavorable, en particulier aux stades avancés de la maladie,» commente le Professeur Martine Bagot, Chef du Service de Dermatologie à l’Hôpital Saint-Louis (Paris), et l’un des investigateurs de l’étude. «Les réponses cliniques dans la peau et le profil de tolérance favorable observés jusqu’ici dans l’étude TELLOMAK sont encourageants. Je suis enchantée en particulier par les réponses cutanées préliminaires observées, car les patients en rechute/réfractaires ont besoin de nouvelles options de traitement qui peuvent améliorer leur qualité de vie et ralentir la progression de la maladie. J’attends avec impatience de voir plus de données sur lacutamab à mesure que l’essai progresse et que des patients supplémentaires sont recrutés dans cette cohorte. »

Innate apportera des informations additionnelles sur ces données demain, mercredi 23 juin 2021, lors d’une conférence à destination des investisseurs à 14h00 CEST. Les informations de connexion à la conférence sont disponibles dans la rubrique investisseurs du site internet d’Innate ainsi que l’accès à une rediffusion qui sera disponible pendant 90 jours après l’événement.

À propos de lacutamab :

Lacutamab (IPH4102) est un anticorps humanisé « first-in-class » induisant la cytotoxicité, ciblant KIR3DL2 actuellement en cours d’évaluation clinique dans les lymphomes T cutanés (LTC), une indication orpheline. Les LTC sont un ensemble de lymphomes rares des lymphocytes T. Dans les stades avancés de LTC, il existe peu d’options thérapeutiques et le pronostic est défavorable.

KIR3DL2 est un récepteur inhibiteur de la famille des KIR, exprimé par environ 65% des patients présentant un LTC, pour l’ensemble des sous-types et stades de la maladie ; cette fréquence augmente jusqu’à 90% des patients atteints de certains LTC de mauvais pronostic, en particulier le syndrome de Sézary. Il est exprimé par jusqu'à 50% des patients atteints de lymphome T périphérique. Son expression est limitée dans les tissus sains.

À propos de l’étude TELLOMAK :

TELLOMAK est une étude de Phase 2 internationale, ouverte, multi-cohorte, conduite aux Etats-Unis et en Europe. Lacutamab y est évalué chez des patients présentant un syndrome de Sézary ou un mycosis fongoïde.

  • Cohorte 1 : lacutamab évalué en monothérapie chez 60 patients environ atteints d’un syndrome de Sézary ayant reçu au moins deux traitements antérieurs, dont le mogamulizumab,

  • Cohorte 2 : lacutamab évalué en monothérapie chez 50 patients environ atteints de mycosis fongoïde et exprimant KIR3DL2.

  • Cohorte 3 : lacutamab évalué en monothérapie chez 38 patients environ atteints de mycosis fongoïde et n’exprimant pas KIR3DL2.

Les cohortes dans le mycosis fongoïde suivent chacune un schéma en deux étapes, et seront arrêtées après la première étape si le traitement est jugé inutile. La cohorte du syndrome de Sézary de l’étude pourrait, sous certaines conditions, permettre l’enregistrement de lacutamab dans cette indication.

Le critère d'évaluation principal de l'essai est le taux de réponse objective. Les critères secondaires incluent la survie sans progression, la durée de la réponse, la qualité de vie et l’incidence d’évènements indésirables liés au traitement.

La réponse globale dans le lymphome cutané est mesurée selon les recommendations d’Olsen et al. Publié dans le Journal of Clinical Oncology en 20112.

À propos d’Innate Pharma :

Innate Pharma S.A. est une société de biotechnologies au stade clinique, spécialisée en immuno-oncologie et dédiée à l’amélioration du traitement des cancers grâce à des anticorps thérapeutiques innovants exploitant le système immunitaire.

Le large portefeuille d’anticorps d’Innate Pharma inclut plusieurs candidats potentiellement « first-in-class » aux stades clinique et préclinique dans des cancers où le besoin médical est important.

Innate Pharma est pionnière dans la compréhension de la biologie des cellules NK et a développé son expertise dans le microenvironnement tumoral et les antigènes tumoraux, ainsi que dans l'ingénierie des anticorps. Son approche innovante lui a permis de construire un portefeuille propriétaire diversifié et de nouer des alliances avec des sociétés leaders de la biopharmacie comme Bristol-Myers Squibb, Novo Nordisk A/S ou Sanofi ainsi qu’un partenariat multi-produits avec AstraZeneca.

Basée à Marseille, avec une filiale à Rockville (Maryland, Etats-Unis), Innate Pharma est cotée Retrouvez Innate Pharma sur www.innate-pharma.com.

Informations pratiques :

Code ISIN
Code mnémonique
LEI

FR0010331421
Euronext : IPH Nasdaq : IPHA
9695002Y8420ZB8HJE29

Avertissement concernant les informations prospectives et les facteurs de risques :

Ce communiqué de presse contient des déclarations prospectives, y compris celles au sens du Private Securities Litigation Reform Act de 1995. L'emploi de certains termes, notamment « croire », « potentiel », « s'attendre à » et « sera » et d'autres expressions semblables, vise à identifier des énoncés prospectifs. Bien que la Société considère que ses projections sont basées sur des hypothèses raisonnables, ces déclarations prospectives peuvent être remises en cause par un certain nombre d’aléas et d’incertitudes, ce qui pourrait donner lieu à des résultats substantiellement différents de ceux anticipés. Ces aléas et incertitudes comprennent notamment les incertitudes inhérentes à la recherche et développement, y compris celles relatives à l’innocuité, aux progrès et aux résultats des essais cliniques et des études précliniques en cours ou prévus, aux examens et autorisations d’autorités réglementaires concernant les produits-candidats de la Société, des efforts commerciaux de la Société, la capacité de la Société à continuer à lever des fonds pour son développement et l’impact global de la pandémie de COVID-19 sur les systèmes de santé ainsi que les activités, la situation financière et les résultats de la Société. Pour des considérations supplémentaires en matière de risques et d’incertitudes pouvant faire différer les résultats effectifs, la situation financière, la performance et les réussites de la Société, merci de vous référer à la section « Facteurs de Risques » du Document d’Enregistrement Universel déposé auprès de l’Autorité des marchés financiers (AMF), disponible sur les sites Internet d’Innate Pharma (www.innate-pharma.com) et de l’AMF (www.amf-france.org), et les documents et rapports publics déposés auprès de la Securities and Exchange Commission (SEC) des États-Unis, y compris le rapport annuel sur « Form 20-F » pour l’exercice clos le 31 décembre 2020 et les documents et rapports subséquents déposés auprès de l'AMF ou de la SEC, ou autrement rendus publics, par la Société.

Le présent communiqué, et les informations qu’il contient, ne constituent ni une offre de vente ou de souscription, ni la sollicitation d’un ordre d’achat ou de souscription, des actions d’Innate Pharma dans un quelconque pays.

Pour tout renseignement complémentaire, merci de contacter :

Relations investisseurs

Contacts Presse

Innate Pharma

Innate Pharma

Tel.: +33 (0)4 30 30 30 30
investors@innate-pharma.com

Tracy Rossin (Global / US)
Tel. : +1 240 801 0076
Tracy.Rossin@innate-pharma.com

ATCG Press
Marie Puvieux (France)
Tel. : +33 (0)9 81 87 46 72
innate-pharma@atcg-partners.com


1 Dans cet essai, les patients exprimant KIR3DL2 sont définis comme des patients dont la tumeur présente une expression de KIR3DL2 dans au moins 1% des cellules mononucléaires, par immunohistochimie avec une évaluation centrale.

2 Olsen EA, Whittaker S, Kim YH, et al. Clinical end points and response criteria in mycosis fungoides and Sézary syndrome: a consensus statement of the International Society for Cutaneous Lymphomas, the United States Cutaneous Lymphoma Consortium, and the Cutaneous Lymphoma Task Force of the European Organisation for Research and Treatment of Cancer. J Clin Oncol. 2011;29(18):2598-2607. doi:10.1200/JCO.2010.32.0630

Pièce jointe


Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles