INGENICO : 5 millions de terminaux livrés en 2012

COURS LIÉS

SymboleCoursVariation
IIE.BE67,560,00
ING.PA61,500,40
^REURUSD1 738,01+14,91


(AOF) - Ingenico (Paris: FR0000125346 - actualité) , a annoncé avoir livré à date sur l'année 2012, 5 millions de terminaux, "un record pour l'industrie" selon le groupe. 40% des terminaux livrés ont la fonction sans contact activée. Le volume total inclut notamment la performance du groupe en Chine, avec déjà plus d'un million de terminaux livrés dans le pays. ® Le rapport Nilson de septembre 2012 plaçait Ingenico largement en tête de l'industrie avec un cumul annuel de plus de 4,8 millions de terminaux livrés en 2011 ¯ a rappelé le groupe dans un communiqué.


Par ailleurs, le succès de sa gamme entièrement renouvelée permettra ainsi à Ingenico une augmentation significative de ses volumes sur l'ensemble de l'année 2012.

Nous sommes présents sur tous les segments de marchés.¯ déclare Christopher Coonen, Executive Vice President Ingenico, Global Solutions, Sales Marketing & Strategy. ® Les nouveaux produits présentés au salon Cartes, notamment pour la mobilité, renforcent la pertinence de notre offre au service du commerce. Nous nous félicitons de ce nouveau record, qui témoigne de la confiance de nos clients partout dans le monde. ¯



AOF - EN SAVOIR PLUS


- Incursion progressive dans les services de paiement, activité plus margée ;
- Hausse sensible de la part de l'activité Services dans le CA ;
- Marché en croissance structurelle : poursuite de la migration vers la nouvelle norme de carte à puce EMV (adoption en cours aux Etats-Unis), forte croissance de secteurs en devenir (commerce mobile sécurisé, identité électronique), équipement rapide des pays émergents (45% du CA) ;
- Pénétration de nouveaux secteurs (santé, taxis...) ;
- Forte capacité d'innovation ;
- Offre haut de gamme de technologies de paiement sans contact (NFC) ;
- Situation financière saine.

Les points faibles de la valeur
- Solidité du ® business model ¯, correctement valorisé en Bourse selon les analystes. Peu de place aux déceptions ;
- Visibilité toujours faible en Europe (Chicago Options: ^REURUSD - actualité) ;
- Interrogations sur la sécurité de la technologie NFC (Near Field Communication, i.e. sans fil à courte portée) pouvant nuire à la valeur ;
- Emergence d'autres technologies de paiement sans contact à partir d'un mobile (ex : Square/Starbuck).

Comment suivre la valeur
- Valeur de croissance et défensive ;
- Sensibilité au dollar ;
- A suivre, les opérations de croissance externe ;
- Dossier parfois spéculatif.

LE SECTEUR DE LA VALEUR

Informatique - SSII
Le cabinet d'études PAC a révisé ses objectifs de croissance annuelle du marché français : d'abord attendue en hausse de 0,9%, l'activité devrait finalement se contracter de 1,3% à 1,8%. Les SSII de taille moyenne, sans réelle spécialité ni valeur ajoutée, sont les plus menacées dans le contexte actuel selon la société d'études. Elles pourraient devenir des proies faciles, ce qui relancerait le mouvement de concentration du secteur. Ce mouvement a déjà repris avec l'OPA de 1,7 milliard de livres (2,1 milliards d'euros) réalisée par le groupe canadien CGI Group sur la SSII anglo-néerlandaise Logica (Dusseldorf: 393490.DU - actualité) . L'intérêt de cette opération pour le canadien, qui est l'un des principaux acteurs des technologies de l'information d'Amérique du Nord, est de renforcer sa présence en Europe. Logica est issu du mariage entre la société britannique éponyme et le néerlandais CMG.