Marchés français ouverture 3 h 22 min
  • Dow Jones

    31 496,30
    +572,20 (+1,85 %)
     
  • Nasdaq

    12 920,15
    +196,65 (+1,55 %)
     
  • Nikkei 225

    28 737,86
    -126,46 (-0,44 %)
     
  • EUR/USD

    1,1906
    -0,0018 (-0,15 %)
     
  • HANG SENG

    28 708,93
    -389,36 (-1,34 %)
     
  • BTC-EUR

    42 365,59
    +352,95 (+0,84 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 020,07
    +76,89 (+8,15 %)
     
  • S&P 500

    3 841,94
    +73,47 (+1,95 %)
     

Ingénieux : ces becs d'instruments sur mesure s’adaptent au style des musiciens

la rédaction de Futura
·2 min de lecture

Chaque musique reflète le style et la personnalité de son auteur et de son interprète. Certains sont ainsi capables de reconnaître entre mille le style de Steve Coleman, Charlie Parker ou Maceo Parker, le saxophoniste de James Brown. Et si les instruments de musique avaient eux-aussi leur personnalité ? S’ils étaient capables de produire un son unique et différent selon le style du joueur ? C’est l’idée de la start-up parisienne Syos (pour Shape Your Own Sound), qui fabrique des becs d’instruments sur mesure. « Vous recherchez un son mat et puissant ? Ou à l’opposé un son brillant, et plutôt centré ? L’acoustique dépend de la forme géométrique à l’intérieur du bec. Nous fabriquons la forme la plus adaptée au son que vous désirez », explique la start-up sur son site.

https://www.youtube.com/watch?v=iLZ97JGZdkA

Un bec de saxophone conçu par algorithme

En fonction des réponses des musiciens à un questionnaire en ligne sur leur façon de jouer et leur style de musique (niveau de pratique, timbre et puissance recherché, marque du saxophone utilisé…), Syos conçoit et imprime en 3D des becs de saxophone à la géométrie personnalisée. « Nos algorithmes analysent les réponses et les traduisent en données numériques qui vont permettre de réaliser, en quatre à neuf heures, le bec sur une imprimante 3D », explique Pauline Eveno, présidente et cofondatrice de Syos. Réalisés en plastique ABS, les becs sont disponibles en 12 couleurs différentes et s’adaptent à toutes les marques.

Les becs imprimés en 3D existent en 12 couleurs différentes et constituent une marque de fabrique facilement repérable lors des concerts ou retransmissions vidéo. © Jeff Humbert
Les becs imprimés en 3D existent en 12 couleurs différentes et constituent une marque de fabrique facilement repérable lors des concerts ou retransmissions vidéo. © Jeff Humbert

Contrairement à la fabrication manuelle, l’impression 3D permet de modéliser en amont le son que donnera la forme de l’instrument, et permet des géométries innovantes. « Nous travaillons au 1/100e de millimètre pour ajuster la forme et la longueur du...

> Lire la suite sur Futura

À lire aussi sur Futura