La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 733,69
    +47,52 (+0,71 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 188,81
    +33,08 (+0,80 %)
     
  • Dow Jones

    35 681,66
    +78,58 (+0,22 %)
     
  • EUR/USD

    1,1629
    -0,0001 (-0,01 %)
     
  • Gold future

    1 797,00
    +15,10 (+0,85 %)
     
  • BTC-EUR

    52 474,97
    -2 309,66 (-4,22 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 453,73
    -49,30 (-3,28 %)
     
  • Pétrole WTI

    83,54
    +1,04 (+1,26 %)
     
  • DAX

    15 542,98
    +70,42 (+0,46 %)
     
  • FTSE 100

    7 204,55
    +14,25 (+0,20 %)
     
  • Nasdaq

    15 088,96
    -126,74 (-0,83 %)
     
  • S&P 500

    4 543,50
    -6,28 (-0,14 %)
     
  • Nikkei 225

    28 804,85
    +96,27 (+0,34 %)
     
  • HANG SENG

    26 126,93
    +109,40 (+0,42 %)
     
  • GBP/USD

    1,3748
    -0,0048 (-0,35 %)
     

Un ingénieur nucléaire de l’US Navy arrêté pour avoir voulu vendre des informations à une puissance étrangère

·1 min de lecture

C'est une histoire rocambolesque, qui mêle tour à tour des secrets d'État, un sandwich au beurre de cacahuète et des dizaines de milliers de dollars en cryptomonnaies. Pendant près d'un an, il a cru qu'il vendait des informations confidentielles à une puissance étrangère alors que son client était en réalité… un agent du FBI infiltré. Jonathan Toebbe, un ingénieur nucléaire travaillant pour l'US Navy, a été arrêté avec sa femme samedi 9 octobre en Virginie-Occidentale. Tous deux ont été inculpés pour violation de la loi sur l'énergie atomique.

"La plainte porte sur un complot visant à transmettre à une nation étrangère des informations relatives à la conception de nos sous-marins nucléaires", a déclaré le procureur général des États-Unis Merrick Garland, dans un communiqué du département de la justice (DoJ) publié dimanche 10 octobre.

À lire aussi — Un sous-marin nucléaire d’attaque américain endommagé après une collision

D'une puissance étrangère — d'ailleurs non précisée — il n'en aura finalement jamais été question, mis à part dans l'esprit de cet ingénieur de 42 ans. Jonathan Toebbe travaillait depuis 2012 sur les questions de propulsion nucléaire au sein de la marine américaine, et bénéficiait à ce titre d'un accès à des données sensibles.

Il pouvait ainsi consulter "des informations concernant la propulsion nucléaire navale, notamment des informations relatives à des éléments de conception sensibles sur le plan militaire, aux paramètres de fonctionnement et aux caractéristiques (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

La Corée du Nord exhibe son missile hypersonique lors d'une exposition à Pyongyang
Des forces spéciales américaines sont déployées en secret depuis un an à Taïwan
Les panneaux de direction vont-ils être supprimés à Paris ?
Un sous-marin nucléaire d’attaque américain endommagé après une collision
L'Irlande et l'Estonie acceptent un impôt sur les sociétés à 15% pour aboutir à un accord mondial sur la fiscalité

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles