Publicité
La bourse est fermée
  • CAC 40

    7 628,57
    -42,77 (-0,56 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 907,30
    -40,43 (-0,82 %)
     
  • Dow Jones

    39 150,33
    +15,57 (+0,04 %)
     
  • EUR/USD

    1,0697
    -0,0009 (-0,09 %)
     
  • Gold future

    2 334,70
    -34,30 (-1,45 %)
     
  • Bitcoin EUR

    60 083,96
    -56,69 (-0,09 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 325,22
    -35,10 (-2,58 %)
     
  • Pétrole WTI

    80,59
    -0,70 (-0,86 %)
     
  • DAX

    18 163,52
    -90,66 (-0,50 %)
     
  • FTSE 100

    8 237,72
    -34,74 (-0,42 %)
     
  • Nasdaq

    17 689,36
    -32,23 (-0,18 %)
     
  • S&P 500

    5 464,62
    -8,55 (-0,16 %)
     
  • Nikkei 225

    38 596,47
    -36,55 (-0,09 %)
     
  • HANG SENG

    18 028,52
    -306,80 (-1,67 %)
     
  • GBP/USD

    1,2650
    -0,0010 (-0,08 %)
     

Infrabike, le vélo allongé à mi-chemin entre fitness et esthétique

© Presse

L’infrabike, késako ? Quels sont ses bienfaits ? On vous dit tout sur cette activité qui va bien au-delà d’une simple séance de sport.

À la manière de l’ aquabike, cette activité sportive nous immerge dans une bulle, non pas aquatique, mais infrarouge. Étrange ? On vous explique. L’infrabike, comme son nom l’indique, consiste à se glisser dans une machine remplie de LED infrarouges et à pédaler comme sur un vélo… à la seule différence que l’on y est totalement allongée. Le but de cette activité quelque peu surprenante étant de perdre trois fois plus de calories que lors d’une séance de sport lambda. On a voulu tester cet entraînement qui va bien au-delà d’une séance de sport en se rendant chez Astrabody. Zoom.

Retrouvez l'intégralité des contenus du programme  28 jours pour se tonifier. Pour accéder à l'intégralité du challenge, vous devez être abonnée à ELLE et OLY Be. Le saviez-vous ? L’abonnement ELLE (à partir de 1€) vous donne accès à 6 semaines d’essai gratuit à OLY Be.

Qu’est-ce que l’infrabike concrètement ?

L’infrabike est le nom que porte cette drôle de capsule dans laquelle il est nécessaire de se glisser pour lancer l’activité. La position elle-même contraste avec ce qu’on imagine lorsque l’on parle de vélo. On y est allongée, le bas du corps à l’intérieur de la machine, fermée hermétiquement par une gaine autour de la taille. Cette spécificité renvoie à un système zéro gravité inspiré de la NASA. Une technologie déjà utilisée lors de rééducation après une blessure qui permet d’aspirer l’air contenu...

PUBLICITÉ

Lire la suite de l'article sur Elle.fr

A lire aussi