La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 638,46
    -63,52 (-0,95 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 158,51
    -36,41 (-0,87 %)
     
  • Dow Jones

    34 798,00
    +33,18 (+0,10 %)
     
  • EUR/USD

    1,1718
    -0,0029 (-0,25 %)
     
  • Gold future

    1 750,60
    +0,80 (+0,05 %)
     
  • BTC-EUR

    36 524,03
    -2 084,41 (-5,40 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 067,20
    -35,86 (-3,25 %)
     
  • Pétrole WTI

    73,95
    +0,65 (+0,89 %)
     
  • DAX

    15 531,75
    -112,22 (-0,72 %)
     
  • FTSE 100

    7 051,48
    -26,87 (-0,38 %)
     
  • Nasdaq

    15 047,70
    -4,54 (-0,03 %)
     
  • S&P 500

    4 455,48
    +6,50 (+0,15 %)
     
  • Nikkei 225

    30 248,81
    +609,41 (+2,06 %)
     
  • HANG SENG

    24 192,16
    -318,82 (-1,30 %)
     
  • GBP/USD

    1,3681
    -0,0040 (-0,29 %)
     

Une information judiciaire ouverte contre Lagardère d'après Le Monde

·1 min de lecture

Selon Le Monde, le PNF a ouvert une information judiciaire, notamment pour achat de vote, abus de biens sociaux et information fausse ou trompeuse contre Lagardère.

, le Parquet national financier (PNF) a ouvert, en avril, une information judiciaire contre Lagardère pour des chefs d’abus de biens sociaux, d’achat de vote, de comptes inexacts et de diffusion d’information fausse ou trompeuse, ce qui a entraîné la nomination d’un juge d’instruction.

Le 30 juin, l’assemblée générale a voté la prolongation d'Arnaud Lagardère pour six ans à la tête de l’entreprise propriétaire d’Hachette, Relay mais aussi d’Europe 1, du Journal du dimanche et de Paris Match. Après des mois tumultueux avec ses actionnaires, Vincent Bolloré, Bernard Arnault et le fonds d’investissement activiste britannique Amber Capital.

Lors de l'accord avec ses partenaires, Arnaud Lagardère a mis fin à plusieurs procédures en cours avec Amber Capital. Le PNF a alors décidé de se saisir de la plainte déposée par le fonds activiste en février. Selon Le Monde, du côté de Lagardère, on affirme ne pas avoir encore été informé de la démarche du parquet.

Depuis trois ans, l'héritier du groupe et Amber Capital sont en guerre devant les tribunaux. Lors de l’assemblée générale de mai 2018, le britannique souhaite faire entrer deux administrateurs au conseil de surveillance, contre l'avis de Lagardère qui s’y oppose. Les deux camps ont alors travaillé au corps chaque actionnaire pour emporter ses suffrages.

Retrouvez cet article sur challenges.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles