La bourse ferme dans 7 h 36 min
  • CAC 40

    6 962,80
    +124,84 (+1,83 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 160,69
    +82,43 (+2,02 %)
     
  • Dow Jones

    34 297,73
    -66,77 (-0,19 %)
     
  • EUR/USD

    1,1289
    -0,0017 (-0,15 %)
     
  • Gold future

    1 844,70
    -7,80 (-0,42 %)
     
  • BTC-EUR

    33 263,10
    +877,60 (+2,71 %)
     
  • CMC Crypto 200

    853,33
    +32,75 (+3,99 %)
     
  • Pétrole WTI

    85,79
    +0,19 (+0,22 %)
     
  • DAX

    15 413,27
    +289,40 (+1,91 %)
     
  • FTSE 100

    7 491,36
    +119,90 (+1,63 %)
     
  • Nasdaq

    13 539,29
    -315,83 (-2,28 %)
     
  • S&P 500

    4 356,45
    -53,68 (-1,22 %)
     
  • Nikkei 225

    27 011,33
    -120,01 (-0,44 %)
     
  • HANG SENG

    24 289,90
    +46,29 (+0,19 %)
     
  • GBP/USD

    1,3503
    -0,0003 (-0,02 %)
     

Information financière au 30 septembre 2021 (Premier semestre 2021-2022)

·15 min de lecture

S.T. Dupont


24 décembre 2022

Information financière au 30 septembre 2021 (Premier semestre 2021-2022)

Au 30 septembre 2021, le chiffre d’affaires produits s’établit à 15,0 millions d’euros, en croissance de 23,0% sur les 6 premiers mois de l’exercice. Les ventes reprennent partiellement après une période fortement pénalisée par la crise sanitaire mondiale (en particulier en Asie) et par les mesures de confinement prises par les Etats.

Hors éléments non récurrents, le résultat net est négatif sur le premier semestre et ressort à -2 millions d’euros contre -4,2 millions d’euros sur la période précédente.

CHIFFRE D’AFFAIRES

Evolution par marché

SEMESTRE 1

Variation

(En millions d'euros)

30/09/21

30/09/20

Variation totale

Organique

Effet de change

France

1,8

1,5

20,0%

20,0%

0,0%

Europe distribution contrôlée (hors France)

2,7

2,2

22,5%

22,6%

(0,1%)

Asie Distribution Contrôlée

3,1

2,6

16,6%

23,0%

(6,5%)

Total Distribution contrôlée

7,6

6,4

19,4%

22,2%

(2,7%)

Agents & Distributeurs

7,4

5,8

26,8%

27,7%

(0,9%)

TOTAL PRODUITS

15,0

12,2

23,0%

24,8%

(1,8%)

En comparaison au 30 septembre 2020, le chiffre d’affaires Produits du groupe est en progression +23% sur les 6 premiers mois de l’exercice, malgré un effet de change défavorable de -1,8%.

Les ventes cumulées de la distribution contrôlée sont en hausse de +19,4%, incluant un effet de change défavorable de -2,7%. Cette croissance concerne l’ensemble des filiales avec l’Asie qui enregistre une croissance organique de +23% portée notamment par Hong-Kong, tandis que le Japon a dû faire face à de nouvelles mesures de restrictions liées à la situation sanitaire.
L’Europe progresse de +22,5% sur tous les marchés avec notamment de nouveaux points de ventes détaillants en Allemagne et Italie.
La France est en croissance de +20% grâce aux ventes en boutiques et détaillants.

Les ventes à nos Agents et Distributeurs rebondissent également de +26,8% par rapport au 1er semestre 2020, toujours portées par le dynamisme de notre nouveau distributeur aux Etats Unis ainsi que les reprises énergiques au Moyen Orient, en Chine et au Royaume Uni.

Evolution par ligne de produits

SEMESTRE 1

Variation

(En millions d'euros)

30/09/21

30/09/20

Variation totale

Organique

Effet de change

Briquets & stylos

10,5

7,2

45,0%

47,5%

(2,5%)

Maroquinerie, Accessoires & PAP

4,6

5,0

(8,9%)

(8,0%)

(0,9%)

TOTAL PRODUITS

15,0

12,2

23,0%

24,8%

(1,8%)

Au 1er semestre 2021-2022 les ventes de briquets et stylos sont en croissance de +45% grâce au lancement de l’édition limitée Space Odyssey et au succès du partenariat Cohiba (55e anniversaire).

Les activités de Maroquinerie, Ceintures et Prêt-à-Porter sont en recul de -8,9%.

RESULTATS

Les principaux éléments concernant l’activité du premier semestre de l’exercice peuvent se résumer ainsi :

(En millions d'euros)

SEMESTRE 1

Consolidé

30/09/21

30/09/20

Variation

Ventes

15,0

12,2

2,8

Marge Brute

7,9

5,1

2,8

%

52,8%

41,8%

(11,1 pts)

Frais généraux

(11,7)

(10,9)

(0,8)

Résultat Opérationnel (hors redevances)

(3,7)

(5,8)

2,1

Redevances

2,2

1,6

0,6

Perte de valeur sur actifs (IAS36)

-

-

-

Autres Produits & Charges

(0,1)

0,7

(0,7)

Résultat Opérationnel
Résultat Opérationnel hors Autres Produits et Charges

(1,6)
(1,5)

(3,5)
(4,2)

1,9
2,7

Résultat financier

(0,2)

(0,6)

0,3

Impôts

(0,2)

(0,2)

(0,1)

Résultat net
Résultat net hors Autres Produits et Charges

(2,1)
(2,0)

(4,2)
(4,9)

2,1
2,7

Endettement financier net

8,7

9,1

(0,4)

Le taux de marge brute s’améliore de +11,1 points, s’établissant à 52,8%. Pour soutenir l’activité durant les 6 premiers mois de l’exercice précédent, marqués par la pandémie, le groupe avait accordé des remises commerciales importantes, résultant sur une marge brute de 41,8%.

Les frais généraux sont en augmentation de 0,8 million par rapport au 6 premiers mois de l’exercice précédant durant lequels le groupe avait lancé un plan d’économie pour faire face à la pandémie. Les frais généraux avaient aussi été marqués par des aides de l’Etat pour faire face à la pandémie mondiale qui avait sévèrement touché la majorité des secteurs d’activités.

Les redevances sont en augmentation de +37,5% par rapport à l’exercice précédent.

De ce qui précède, le résultat opérationnel reste négatif sur le premier semestre, à -1,6 million d’euros contre -3,5 millions d’euros au 30 septembre 2020, soit une amélioration de 1,9 million d’euros d’une période à l’autre grâce à la reprise d’activité.

Au global, le résultat net est négatif à -2,1 million d’euros, contre -4,2 millions d’euros au 30 septembre 2020.

ENDETTEMENT FINANCIER NET

L’endettement financier net au 30 septembre 2021 ressort à 8,7 millions d’euros contre 9,1 millions d’euros au 30 septembre 2020.

PROLONGATION DE LA PANDEMIE COVID-19

L’activité du groupe est en amélioration par rapport aux 6 premiers mois de l’exercice précédent mais reste encore limitée par rapport au niveau d’avant-crise du fait des mesures sanitaires en place et de la reprise hétérogène observée à cause du tourisme qui n’est pas encore revenu à la normale.
Le groupe continue d’adapter ses pratiques de travail, et a eu recours en tout début d’exercice aux dispositifs gouvernementaux de chômage partiel et de report des échéances sociales.
Cette crise a en outre conduit le Groupe à revoir à la baisse ses objectifs de vente par marché et à mettre en œuvre un plan de réduction des coûts opérationnels tout en préservant sa capacité à rebondir au moment de la reprise économique.
Jusqu’à présent, en lien avec ces conditions et événements imprévus, les obligations contractuelles du Groupe n’ont donné lieu à aucune résiliation de contrat, à aucune pénalité pour retard d’exécution et à aucun litige avec des clients ou des fournisseurs.
L’exposition du Groupe au risque de crédit sur ses activités opérationnelles n’a pas conduit à reconsidérer de manière significative les pertes de crédit attendues sur les clients à la clôture de septembre 2021.

FINANCEMENT

La crise sanitaire a affecté de manière importante le Groupe et ses activités dès le mois de décembre 2019 en Asie.
En mars 2020, lorsque des mesures de confinement ont été instaurées en France et en Europe, le gouvernement français a mis en place des mesures fortes destinées à soutenir les entreprises. Le Prêt Garanti par l’Etat (P.G.E) est une de ces mesures phares.
Dans ce contexte, la Société S.T. Dupont a déposé une demande de P.G.E auprès de ses banquiers.
En décembre 2020 la Société, son pool de partenaires bancaires et D&D International, actionnaire majoritaire de S.T. Dupont, ont conclu un accord de refinancement.
Selon les termes de l’accord, le montant du P.G.E alloué s’élève à 4 millions d’euros, soumis à la Règlementation P.G.E. A cela s’ajoute un apport de D&D International à hauteur de 3 millions d’euros dont le remboursement interviendra selon le même profil de remboursement que celui du P.G.E.
Durant le 1er semestre de cet exercice, le groupe a déposé une demande auprès du pool bancaire d’amortissement du remboursement du P.G.E sur 5 ans. Un accord de principe a été obtenu et les avenants signés postérieurement à la clôture. La dette relative aux prêts P.G.E restent classés en court-terme dans les états financiers consolidés du fait de la signature de ces avenants après le 30 septembre 2021.

Aussi, le groupe a entamé une discussion avec ses partenaires financiers afin de suspendre les covenants relatifs au crédit syndiqué. Dans l’attente de la finalisation de ces discussions, le groupe a retraité la dette moyen-terme et la dette long-terme en dette court terme à hauteur de 1,3 million d’euros. Au vu des discussions avec les banquiers, le groupe est confiant quant à l’obtention d’un Waiver. Le Groupe dispose de liquidités suffisantes pour faire face à ses obligations financières en cas de non-obtention de ce Waiver.

CONTINUITE D’EXPLOITATION

La priorité du Groupe est le pilotage de sa base de coûts et l’allocation des ressources financières disponibles.
Afin de sécuriser sa position de trésorerie, le Groupe a sollicité et obtenu auprès de ses partenaires bancaires l’amortissement sur 5 ans des Prêts Garanti par l’Etat (P.G.E) pour un montant total de 4 millions d’euros.
La société a, établi des prévisions de trésorerie s’étendant jusqu’au 30 septembre 2022, en retenant des hypothèses de chiffre d’affaires affichant une croissance par rapport à l’exercice précédent sans revenir à la situation pré covid, de la poursuite du contrôle strict des coûts et de maintien du rythme d’encaissements des créances et du paiement des dettes conforme à celui observé en 2021.
Compte tenu des financements accordés en décembre 2020, et de la prorogation de la période d’amortissement des P.G.E. sur 5 ans, et des prévisions de trésorerie établies, la Société prévoit d’être en mesure de faire face à ses besoins de trésorerie dans les 12 mois après la date de clôture.
Les comptes ont ainsi été établis sur la base de la continuité d’exploitation.

Pour les périodes ultérieures, la capacité du Groupe à faire face à ses besoins de trésorerie sans solliciter de financement complémentaire dépend d’une hypothèse de reprise de l’activité, dans le contexte évolutif de crise sanitaire actuelle.

Le Groupe prévoit également un projet de diversification et d'expansion de son catalogue de produits (plus de détails ci-dessous dans la section OPAS) qui nécessitera des investissements et des ressources supplémentaires que le Groupe n'est pas en mesure de financer sur la base de son bilan existant. Par conséquent, des investissements supplémentaires seront nécessaires pour mener à bien ce projet.

OFFRE PUBLIQUE D’ACHAT SIMPLIFIEE SUR S.T. DUPONT A UN PRIX DE 0,14 EURO PAR ACTION, SUIVIE LE CAS ECHEANT D’UN RETRAIT OBLIGATOIRE

Le 21 octobre 2021, l’actionnaire majoritaire de S.T. Dupont (« l’Initiateur ») a fait connaître au marché son intention de déposer une Offre Publique d’Achat Simplifiée visant à acquérir l’intégralité des actions de S.T. Dupont qu’il ne détient pas, soit 106.384.810 actions (20,29% du capital), à un prix de 0,14€ par action S.T. Dupont.

Cette offre fait suite à sa décision et celle de son actionnaire de contrôle, M. Dickson Poon et sa famille, de diversifier les activités de la Société tout en développant son réseau de vente.

Ce projet de diversification et de développement nécessitera des ressources supplémentaires, du temps de développement et les risques impliqués signifient que la cotation ne constitue pas un cadre adapté ou souhaitable à la réalisation de cet objectif. La Société n’est pas en mesure de financer les investissements nécessaires à la réalisation de ces objectifs avec les ressources figurant à son bilan actuel et des investissements supplémentaires sont nécessaires pour réaliser ce projet. A cet égard, il convient de noter que les capitaux propres de la Société sont devenus inférieurs à la moitié de son capital social au 31 mars 2021 et que S.T. Dupont étudie toutes les solutions possibles, y compris une réduction de capital social, afin de procéder à la reconstitution de ses capitaux propres.

Dans l’hypothèse où, à la clôture de l’Offre, les actionnaires n’ayant pas apporté leurs actions à l’Offre ne représenteraient pas plus de 10% du capital et des droits de vote de S.T. Dupont, l’actionnaire initiateur de l’Offre a l’intention de demander à l’AMF, conformément aux articles L. 433-4, II du Code monétaire et financier et 237-1 et suivants du Règlement général de l’AMF, la mise en œuvre d’une procédure de retrait obligatoire afin de se voir transférer les actions S.T. Dupont non apportées à l’Offre (le « Retrait Obligatoire »). Dans le cadre du Retrait Obligatoire, seront transférées à l’Initiateur, moyennant une indemnisation en numéraire égale au prix de l’Offre, soit 0,14 euros par action, nette de tous frais, les actions S.T. Dupont non apportées à l’Offre.

Cette procédure entraînera la radiation des actions du marché réglementé d’Euronext Paris.

L’Offre s’inscrit dans une logique de diversification de l’activité et d’expansion qui nécessitera des ressources et un temps de développement supplémentaires. Ainsi, les risques impliqués signifient que la cotation publique n'est pas un cadre approprié ou souhaitable pour atteindre cet objectif.
En effet, l’Initiateur a l’intention de poursuivre les activités de la Société dans le cadre d’une nouvelle stratégie actuellement mise en œuvre laquelle repose sur le lancement de nouveaux produits visant une démographie de plus jeunes consommateurs, la réorientation stratégique menée par une nouvelle direction artistique, l’augmentation du nombre de points de vente Retail, l’augmentation des investissements en communication et marketing. Toute cette nouvelle dynamique nécessite des investissements supplémentaires substantiels que la Société n'est pas en mesure de financer avec les ressources de son bilan actuel.

L’Initiateur étant une société holding actionnaire majoritaire de la Société, il n’y a pas lieu d’anticiper la réalisation de synergies de coûts ou de revenus avec la Société, autres que les économies résultant d’une sortie de la cote de la Société dans l’hypothèse où l’Offre serait suivie d’un retrait obligatoire.

Un expert indépendant, désigné par le Conseil de Surveillance, sur proposition du Comité ad Hoc constitué à cet effet, a remis le 17 décembre 2021 à l’AMF un rapport sur le caractère équitable de l’offre au regard des éléments économiques et financiers sous-jacents.
Sur cette base, l’AMF pourra donner son feu vert à l’Offre, qui devrait être ouverte dans la première quinzaine du mois de janvier 2022, pour une période de deux semaines.

Contact : invest@st-dupont.com

COMPTES CONSOLIDES SEMESTRIELS RESUMES

Compte de résultat consolidé

(En milliers d’euros)

30/09/2021

30/09/2020

Chiffre d’affaires net « produits »

15 040

12 232

Coûts des ventes

(7 092)

(7 121)

Marge brute

7 949

5 110

Frais de communication

(880)

(482)

Frais commerciaux

(4 567)

(4 437)

Frais généraux et administratifs

(6 247)

(5 963)

Résultat opérationnel courant (hors redevances)

(3 745)

(5 772)

Redevances

2 162

1 590

Autres charges

(328)

(183)

Autres produits

278

871

Perte de valeur sur actifs (IAS36)

-

-

Résultat opérationnel

(1 633)

(3 495)

Produits de trésorerie et d’équivalents de trésorerie

-

5

Coût de l’endettement financier brut

(200)

(195)

Coût de l’endettement financier net

(200)

(190)

Autres produits et charges financiers

(27)

(374)

Résultat avant Impôt

(1 860)

(4 059)

Charges d’impôt sur le résultat

(212)

(161)

Résultat net

(2 072)

(4 220)

Résultat net – part du Groupe

(2 072)

(4 220)

Résultat net – intérêts minoritaires

-

-

Résultat net par action (en euros)

(0,004)

(0,008)

Résultat net dilué par action (en euros)

(0,004)

(0,008)


Bilan consolidé

ACTIF

(En milliers d’euros)

30/09/2021

31/03/2021

Actif non courant

Ecarts d’acquisition

-

-

Immobilisations incorporelles (nettes)

1 251

1 282

Immobilisations corporelles (nettes)

4 311

4 728

Droits d'utilisation relatifs aux contrats de location

2 383

2 776

Actifs financiers

914

916

Impôts différés

11

-

Total de l’actif non courant

8 870

9 702

Actif courant

Stocks et en-cours

10 170

9 376

Créances clients

5 637

8 612

Autres créances

13 085

11 722

Impôts courants

655

892

Trésorerie et équivalents de trésorerie

6 680

10 403

Total de l’actif courant

36 227

41 005

TOTAL DE l’ACTIF

45 097

50 707



PASSIF

(En milliers d’euros)

Capitaux propres- part du Groupe

Capital

26 214

26 214

Prime d’émission, de fusion et d’apport

9 286

9 286

Réserves

(29 246)

(15 344)

Réserves de conversion

1 675

1 775

Résultat net- Part du Groupe

(2 072)

(13 967)

Total capitaux propres - part du groupe

5 858

7 964

Total capitaux propres - part des intérêts ne conférant pas le contrôle

Passifs non courants

Emprunts et dettes financières

8 034

8 034

Dettes de location non courantes

2 631

3 284

Provisions pour engagements de retraite et autres avantages

4 046

4 011

Total des passifs non courants

14 712

15 329

Passifs courants

Fournisseurs

7 867

7 125

Autres passifs courants

7 021

7 865

Impôts courants

77

19

Provisions pour risques et charges

316

256

Emprunts et dettes financières

7 367

10 186

Dettes de location courantes

1 879

1 962

Total des passifs courants

24 527

27 413

TOTAL DU PASSIF

45 097

50 707

Endettement financier net

(en milliers d'euros)

30/09/2021

31/03/2021

Disponibilités et valeurs mobilières de placement

6 680

10 403

Emprunts et dettes financières (dont découverts)

(15 401)

(18 221)

(8 721)

(7 817)

Pièce jointe


Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles