La bourse ferme dans 3 h 57 min
  • CAC 40

    5 845,01
    +35,28 (+0,61 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 727,86
    +20,14 (+0,54 %)
     
  • Dow Jones

    31 391,52
    -143,99 (-0,46 %)
     
  • EUR/USD

    1,2069
    -0,0019 (-0,16 %)
     
  • Gold future

    1 722,60
    -11,00 (-0,63 %)
     
  • BTC-EUR

    42 810,00
    +1 984,30 (+4,86 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 030,09
    +41,99 (+4,25 %)
     
  • Pétrole WTI

    60,67
    +0,92 (+1,54 %)
     
  • DAX

    14 166,31
    +126,51 (+0,90 %)
     
  • FTSE 100

    6 666,88
    +53,13 (+0,80 %)
     
  • Nasdaq

    13 358,79
    0,00 (0,00 %)
     
  • S&P 500

    3 870,29
    -31,53 (-0,81 %)
     
  • Nikkei 225

    29 559,10
    +150,93 (+0,51 %)
     
  • HANG SENG

    29 880,42
    +784,56 (+2,70 %)
     
  • GBP/USD

    1,3957
    +0,0001 (+0,01 %)
     

INFORMATION EUROPE 1 - Procédure judiciaire en France contre le Monsieur Cuisine de Lidl

·1 min de lecture

Alors que la justice espagnole a condamné Lidl à retirer son robot Monsieur Cuisine Connect de la vente après une plainte du fabricant Thermomix, Europe 1 a eu la confirmation qu'une procédure judiciaire était également en cours en France.

Après l'Espagne, la France. Selon les informations d'Europe 1, une procédure judiciaire est en cours en France contre le Monsieur Cuisine Connect de Lidl, accusé de plagiat par Vorwerk, le fabricant allemand du célèbre robot de cuisine Thermomix. Une information qui arrive deux jours après que le tribunal de commerce de Barcelone a obligé mardi l'enseigne allemande à retirer de la vente dans ses magasins ce robot cuiseur vendu en moyenne 359 euros, contre 1.300 euros pour le Thermomix authentique, produit par Vorwerk.

Grosse sanction contre Lidl

La plainte porte sur la violation de la législation sur la protection des brevets. Thermomix accuse Lidl de s'être beaucoup trop inspiré de son robot de cuisine, ce qu'a donc reconnu le tribunal de commerce de Barcelone. Comme l'explique un expert au journal El Pais, relayé par BFM TV, c'est la fonction de pesée des aliments qui est au coeur du litige opposant les deux marques. "Il n'y avait pas de machine qui permettait de peser les aliments dans le bol de cuisson même lorsqu'elle n'est pas allumée", défend ce spécialiste.

En Espagne, Lidl a donc été condamné et il lui est interdit d'écouler le reste de ses stocks, même gratuitement ou dans un autre pays.

Retrouvez cet article sur Europe1

Ce contenu peut également vous intéresser :