La bourse est fermée
  • CAC 40

    5 611,69
    -69,45 (-1,22 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 599,55
    -41,82 (-1,15 %)
     
  • Dow Jones

    30 814,26
    -177,26 (-0,57 %)
     
  • EUR/USD

    1,2085
    -0,0071 (-0,58 %)
     
  • Gold future

    1 827,70
    -23,70 (-1,28 %)
     
  • BTC-EUR

    31 275,21
    +1 385,01 (+4,63 %)
     
  • CMC Crypto 200

    701,93
    -33,21 (-4,52 %)
     
  • Pétrole WTI

    52,04
    -1,53 (-2,86 %)
     
  • DAX

    13 787,73
    -200,97 (-1,44 %)
     
  • FTSE 100

    6 735,71
    -66,25 (-0,97 %)
     
  • Nasdaq

    12 998,50
    -114,14 (-0,87 %)
     
  • S&P 500

    3 768,25
    -27,29 (-0,72 %)
     
  • Nikkei 225

    28 519,18
    -179,08 (-0,62 %)
     
  • HANG SENG

    28 573,86
    +77,00 (+0,27 %)
     
  • GBP/USD

    1,3583
    -0,0108 (-0,79 %)
     

INFORMATION EUROPE 1 - La Direction de l'armement a donné son feu vert au "viseur d'étoiles"

·1 min de lecture

Se guider grâce aux étoiles est une pratique ancestrale. En revanche, se repérer grâce à ces astres en plein jour est totalement inattendu. C'est une invention 100% française de l'entreprise Sodern, leader mondiale des viseurs d'astres et de Safran Electronics & Defence. Selon nos informations, la Direction générale de l'armement a donné son feu vert la semaine dernière pour développe et exploiter cet outil, qui existe pour le moment sous forme d'un prototype. Il est destiné aux Armées pour leurs avions de transport, dans un premier temps.

Les étoiles repérées même en plein jour

C'est le moyen infaillible de savoir où on est, quand le GPS de l'avion est brouillé. Ce désagrément arrive de plus en plus souvent, notamment lors de vols militaires au-dessus de certains pays, où la moindre erreur de localisation précise peut s'avérer très délicate lors de certaines opérations militaires sensibles.

>> Retrouvez tous les journaux de la rédaction d'Europe 1 en replay et en podcast ici

Sa taille varie de celle d'un magnum de champagne à celle d'une petite cannette. Les essais, à peine achevés, sont concluants : le viseur d'étoiles les repère, en plein jour, aussi bien dans l'atmosphère que sur un toit de la banlieue parisienne, au milieu d'une épaisse pollution.

...
Lire la suite sur Europe1