La bourse est fermée
  • Dow Jones

    34 100,61
    -67,48 (-0,20 %)
     
  • Nasdaq

    13 389,73
    -152,39 (-1,13 %)
     
  • Nikkei 225

    26 170,30
    -841,03 (-3,11 %)
     
  • EUR/USD

    1,1142
    -0,0103 (-0,91 %)
     
  • HANG SENG

    23 807,00
    -482,90 (-1,99 %)
     
  • BTC-EUR

    32 436,25
    -1 709,38 (-5,01 %)
     
  • CMC Crypto 200

    826,20
    +6,69 (+0,82 %)
     
  • S&P 500

    4 324,83
    -25,10 (-0,58 %)
     

INFO EUROPE 1 - Séparatisme : les imams de plus en plus prudents dans leurs prêches

·1 min de lecture
© STEPHANE DE SAKUTIN / AFP

Volonté de rentrer dans le rang ou… dissimulation ? Depuis l’application de la loi luttant contre le séparatisme, les fermetures de mosquées se sont multipliées. Et cela a eu des conséquences sur les imams dont les discours étaient contraires à la loi. Au point que les services de renseignement qui scrutent avec attention les prêches des imams les plus rigoristes ont constaté une forme de normalisation de leur propos.

Huit mosquées pourraient tomber sous le coup de la loi de "lutte contre le séparatisme"

Selon nos informations, sur les 89 mosquées sous étroite surveillance en France, seules huit pourraient tomber sous le coup de la loi dite de "lutte contre le séparatisme", ont récemment rapporté les services de renseignement. Concrètement, cela concerne majoritairement des discours de haine ou de discrimination entre les femmes et les hommes ou contraires aux principes républicains. En Ile-de-France, la situation semble elle aussi s’être régularisée puisque sur la quinzaine de mosquées surveillées, une seule, dans les Hauts-de-Seine, pourrait faire les frais de la loi dite luttant contre le séparatisme.

Comment expliquer cette évolution ? Les fermetures de plusieurs mosquées ces derniers mois ont passé un message d’alerte. Notamment celle de Pantin, fermée temporairement il y a un an dans le sillage de l’assassinat de Samuel Paty. Certains imams, pourtant connus des services spécialisés pour leur radicalité, auraient ainsi lissé leur discours par peur d’une fermeture sèche q...


Lire la suite sur Europe1

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles