Publicité
La bourse est fermée
  • CAC 40

    8 094,97
    -7,36 (-0,09 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    5 035,41
    -2,19 (-0,04 %)
     
  • Dow Jones

    39 069,59
    +4,33 (+0,01 %)
     
  • EUR/USD

    1,0850
    +0,0032 (+0,29 %)
     
  • Gold future

    2 335,20
    -2,00 (-0,09 %)
     
  • Bitcoin EUR

    63 633,30
    +1 077,79 (+1,72 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 445,75
    -22,35 (-1,52 %)
     
  • Pétrole WTI

    77,80
    +0,93 (+1,21 %)
     
  • DAX

    18 693,37
    +2,05 (+0,01 %)
     
  • FTSE 100

    8 317,59
    -21,64 (-0,26 %)
     
  • Nasdaq

    16 920,79
    +184,76 (+1,10 %)
     
  • S&P 500

    5 304,72
    +36,88 (+0,70 %)
     
  • Nikkei 225

    38 646,11
    -457,11 (-1,17 %)
     
  • HANG SENG

    18 608,94
    -259,77 (-1,38 %)
     
  • GBP/USD

    1,2739
    +0,0041 (+0,32 %)
     

Inflation : les supermarchés britanniques mettent des antivols sur le miel et le lait pour bébé

Des pots de miel dans un rayon de supermarché (Crédits : Getty Images/iStockphoto). (Getty Images/iStockphoto)

Face à l'inflation et la hausse des vols à l'étalage, la plupart des enseignes de distribution britanniques ont renforcé leur arsenal de sécurité, même pour des produits basiques et peu chers.

Un pot de miel cerclé d’un antivol. La photo a fait le tour des réseaux sociaux outre-Manche. Des chaînes de supermarchés britanniques ont en effet décidé récemment d’apposer des systèmes antivol sur des produits alimentaires basiques.

Du miel à 4 euros le pot

C’est dans un magasin de la chaîne Tesco que des pots de miel, vendus environ 3,85 livres (4,3 euros), ont été équipés de dispositifs de sécurité antivol, qui sonnent lorsqu’ils sortent du magasin, rapporte le média The Daily Mirror. Ils doivent être enlevés par un salarié de l’entreprise lors du passage en caisse. Une autre enseigne britannique de distribution, Sainsbury, a équipé d’antivols similaires des boîtes de lait en poudre pour nourrisson, dont le prix est de 12,5 livres (14 euros).

PUBLICITÉ

Si l'on a l’habitude de voir des antivols sur certains produits coûteux, comme les parfums, l’alcool ou les biens électroniques, il est plus rare d’en observer sur des denrées alimentaires vendus à moins de 15 euros.

Des prix alimentaires en hausse de 17%

C’est hélas révélateur de la crise du pouvoir d’achat qui touche le Royaume-Uni depuis l’an passé. L’inflation est au-dessus des 10% depuis plusieurs mois et les prix des biens alimentaires ont bondi de 17% début 2023.

En conséquence, les vols à l’étalage étaient en hausse de 22% en septembre 2022 par rapport à 2021, d’après les chiffres du gouvernement britannique. Un phénomène accru par le déploiement des caisses automatiques, où ce sont les clients qui scannent eux-mêmes leurs courses avant de payer.

Les steaks retirés des rayons à Glasgow

D’autres supermarchés choisissent même de ne plus placer certains articles en rayon, comme ce magasin à Glasgow, en Ecosse, qui a retiré la viande du rayon frais. Les clients doivent désormais la demander au personnel, comme le rapporte The Scottish Sun. L’enseigne a invoqué la hausse des vols pour justifier sa décision, et dit attendre de recevoir un stock d’antivols pour remettre la viande en libre-service dans les rayons.

En 2022, des fromages ou du beurre avaient déjà été équipés d’antivol par certains supermarchés, suscitant les réactions choquées des internautes. La situation ne risque pas de s'améliorer à court terme car l'inflation devrait rester importante en 2023.

VIDEO - Zone euro : l'inflation baisse moins que prévu en février, à 8,5%