La bourse ferme dans 6 h 30 min
  • CAC 40

    6 238,73
    -114,21 (-1,80 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 616,60
    -74,14 (-2,01 %)
     
  • Dow Jones

    31 490,07
    -1 164,52 (-3,57 %)
     
  • EUR/USD

    1,0498
    +0,0032 (+0,30 %)
     
  • Gold future

    1 820,60
    +4,70 (+0,26 %)
     
  • BTC-EUR

    27 634,51
    -1 002,69 (-3,50 %)
     
  • CMC Crypto 200

    645,90
    -24,78 (-3,70 %)
     
  • Pétrole WTI

    108,81
    -0,78 (-0,71 %)
     
  • DAX

    13 741,79
    -265,97 (-1,90 %)
     
  • FTSE 100

    7 278,71
    -159,38 (-2,14 %)
     
  • Nasdaq

    11 418,15
    -566,37 (-4,73 %)
     
  • S&P 500

    3 923,68
    -165,17 (-4,04 %)
     
  • Nikkei 225

    26 402,84
    -508,36 (-1,89 %)
     
  • HANG SENG

    20 120,68
    -523,60 (-2,54 %)
     
  • GBP/USD

    1,2389
    +0,0047 (+0,38 %)
     

Inflation : les secteurs sur lesquels miser en Bourse… et ceux à éviter

·1 min de lecture

L’inflation fait rage, de part et d’autre de l’Atlantique. La hausse des prix à la consommation devrait ressortir entre 5 et 6% à fin 2022 en Europe, et pourrait même atteindre près de 10% cette année aux Etats-Unis, avertit Karl Toussaint du Wast, cofondateur de Netinvestissement, marketplace française de solutions de placement. Alors qu’une forte inflation est redoutable pour un particulier trop investi en livrets à faible rémunération ou sur certains pans de la cote en Bourse, vers quels placements pourrait se tourner un investisseur actuellement ?

Les métaux précieux, considérés comme des valeurs refuge (surtout l’or, les autres métaux précieux étant souvent utilisés par l’industrie), constituent un rempart classique face à un scénario de forte inflation durable (qui rogne peu à peu le pouvoir d’achat). Outre l’or, un investisseur “peut aussi s'intéresser à l’argent et au platine”, juge Karl Toussaint du Wast, ces métaux précieux ayant l’avantage de ne pas être détenus par les Etats (leurs banques centrales), contrairement à l’or.

En Bourse, les investisseurs peuvent envisager de miser sur les actions liées à l’énergie (notamment le gaz ou le pétrole). “C’est un choix opportuniste, lié à la guerre en Ukraine, qui a mis en exergue la dépendance des pays de l’Union européenne (en particulier l’Allemagne, pour le gaz russe) aux énergies fossiles de la Russie. D’où la prise de conscience des autorités du besoin d’une mue profonde en faveur d’énergies renouvelables comme le solaire, (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Les ventes de l'Oréal en forte hausse au premier trimestre 2022
Le pétrole à la baisse après les prévisions du FMI sur la croissance
Xavier Niel, Patrick Drahi... pourquoi les milliardaires des télécoms passent-ils à l'offensive ?
Bourse : le CAC 40 attendu en baisse après Pâques, la Russie à l'offensive en Ukraine
Deezer va faire son entrée à la Bourse de Paris

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles