La bourse est fermée
  • Dow Jones

    34 218,62
    -109,17 (-0,32 %)
     
  • Nasdaq

    13 394,40
    +15,36 (+0,11 %)
     
  • Nikkei 225

    28 406,84
    +582,01 (+2,09 %)
     
  • EUR/USD

    1,2235
    +0,0079 (+0,65 %)
     
  • HANG SENG

    28 593,81
    +399,72 (+1,42 %)
     
  • BTC-EUR

    35 217,71
    -311,40 (-0,88 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 208,35
    -44,79 (-3,57 %)
     
  • S&P 500

    4 149,97
    -13,32 (-0,32 %)
     

Inflation: Saint-Gobain encaisse le choc

·2 min de lecture

SÉRIE INFLATION (4/6) - La flambée des prix affecte directement le groupe Saint-Gobain, comme beaucoup dans le secteur du BTP qui souffrent déjà des mesures de confinement liées à la pandémie de coronavirus.

Gros consommateur de matières premières, le géant des matériaux de construction Saint-Gobain, a le carnet de chèques qui chauffe. Le coût de son approvisionnement de base composé de gypse, ciment, carbonate de soude, papier, acier et résines, a crû d'environ 15 à 20 % sur huit mois. "L'inflation a été vraiment perceptible à partir du second semestre 2020, confie un porte-parole de Saint-Gobain. Nous tablons en 2021 sur une nouvelle augmentation pour le gypse, le papier ou le ciment et nous travaillons sur le pricing pour essayer de compenser ce boom des matières premières". Le consommateur a déjà pu s'en rendre compte : depuis fin 2020, les prix des produits vendus dans les différents réseaux de distribution de l'entreprise (Point P, CEDEO…) s'affichent en hausse de 1,8 %. Autre mauvaise nouvelle pour la compagnie fondée par Colbert : sa facture énergétique annuelle (1,1 milliard d'euros), composée pour moitié de gaz naturel dont la valeur s'est envolée de près de 70 % en un an, va s'alourdir.

Cette flambée des prix, qui affecte tous les corps du bâtiment, inquiète les professionnels. "Le choc de la pandémie se manifeste clairement dans les coûts depuis la fin 2020 , juge Olivier Salleron, président de la Fédération française du bâtiment (FFB). Une fois les stocks épuisés, la désorganisation des filières productives et des transports internationaux conduisent à de fortes hausses des prix des matériaux."

Lire aussi

Des motifs d'espoir pour 2021

Symbole de cette inflation : dans les Pays de la Loire, selon la FFB, des fournisseurs américains ont proposé d'acheter du bois de structure à 700 euros le mètre cube à la sortie de l'usine contre un prix habituel de 200 euros le mètre cube livré sur chantier.éc

Cette situation est d'autant plus délicate que le secteur du BTP subi de plein fouet les mesures de confinement liées à la pandémie. Saint-Gobain a vu son chiffre d'affaires (38,1 milliards d'euros) chuter de 10 % en 2020. Pour 2021, les plans de rénovation énergétique[...]

Lire la suite sur challenges.fr

A lire aussi