Publicité
La bourse est fermée
  • CAC 40

    8 094,97
    -7,36 (-0,09 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    5 035,41
    -2,19 (-0,04 %)
     
  • Dow Jones

    39 069,59
    +4,29 (+0,01 %)
     
  • EUR/USD

    1,0851
    +0,0033 (+0,30 %)
     
  • Gold future

    2 335,20
    +0,70 (+0,03 %)
     
  • Bitcoin EUR

    62 973,25
    -758,41 (-1,19 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 488,99
    +20,89 (+1,42 %)
     
  • Pétrole WTI

    77,80
    +0,08 (+0,10 %)
     
  • DAX

    18 693,37
    +2,07 (+0,01 %)
     
  • FTSE 100

    8 317,59
    -21,64 (-0,26 %)
     
  • Nasdaq

    16 920,79
    +184,79 (+1,10 %)
     
  • S&P 500

    5 304,72
    +36,88 (+0,70 %)
     
  • Nikkei 225

    38 646,11
    -457,09 (-1,17 %)
     
  • HANG SENG

    18 608,94
    -259,76 (-1,38 %)
     
  • GBP/USD

    1,2739
    +0,0041 (+0,32 %)
     

Inflation : quels sont les produits touchés par la baisse des prix ?

Sara Kurfeß - Unsplash

Depuis le premier trimestre 2022, le pouvoir d'achat des ménages français a considérablement diminué, suite à la guerre en Ukraine survenue le 24 février 2022. Certains foyers ont notamment dû doubler la somme consacrée aux courses mensuelles. Pour pallier cette problématique, le gouvernement français a instauré un trimestre anti-inflation en collaboration avec les grands noms de la distribution tels que Systèmes U, Leclerc, Auchan ou Carrefour. Le trimestre anti-inflation est un système permettant d’acheter des produits quotidiens à des prix modérés comme du riz, des fruits et légumes ou encore des conserves. Vendredi 19 mai 2023 sur BFMTV, nos confrères ont dévoilé une nouvelle qui devrait ravir les citoyens français : plusieurs grands industriels se sont mis d’accord pour la baisse de produits de consommation quotidienne. Parmi la liste de produits sélectionnés, on peut retrouver notamment la boulangerie industrielle, l’huile, les pâtes, les œufs, les biscuits apéritifs ou même la bière.

Mercredi 17 mai 2023, les représentants de 75 industriels se sont réunis au ministère de l’Économie pour renégocier les tarifs de leurs biens de consommation. Ces prix avaient augmenté significativement à cause des surcoûts liés aux matières premières. Des grands noms de l’agroalimentaire comme Nestlé, Unilever, Panzani, Fleury Michon ou Sigma Europe ont trouvé un terrain d’entente pour réduire leurs prix. Dans les produits remisés, les consommateurs français pourront retrouver tous ceux qui (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite