La bourse est fermée
  • CAC 40

    7 097,21
    +1,22 (+0,02 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 178,01
    +4,03 (+0,10 %)
     
  • Dow Jones

    33 978,08
    +28,67 (+0,08 %)
     
  • EUR/USD

    1,0874
    -0,0018 (-0,16 %)
     
  • Gold future

    1 927,60
    -2,40 (-0,12 %)
     
  • BTC-EUR

    21 148,62
    -275,76 (-1,29 %)
     
  • CMC Crypto 200

    526,66
    +9,65 (+1,87 %)
     
  • Pétrole WTI

    79,38
    -1,63 (-2,01 %)
     
  • DAX

    15 150,03
    +17,18 (+0,11 %)
     
  • FTSE 100

    7 765,15
    +4,04 (+0,05 %)
     
  • Nasdaq

    11 621,71
    +109,30 (+0,95 %)
     
  • S&P 500

    4 070,56
    +10,13 (+0,25 %)
     
  • Nikkei 225

    27 382,56
    +19,81 (+0,07 %)
     
  • HANG SENG

    22 688,90
    +122,12 (+0,54 %)
     
  • GBP/USD

    1,2395
    -0,0012 (-0,10 %)
     

Inflation : le prix de l’eau du robinet grimpe à son tour

L'explosion des coûts en électricité pour traiter l'eau pousse les collectivités à répercuter la hausse sur la facture des ménages. (Photo d'illustration). - Credit:PASCAL BONNIERE / MAXPPP / PHOTOPQR/VOIX DU NORD/MAXPPP

De nombreuses villes ont voté des hausses parfois de plusieurs dizaines d’euros de plus par an du prix de l’eau, rapporte « Le Parisien ».

Après les prix du gaz et de l'électricité qui vont augmenter de 15 % en janvier, c'est au tour des prix de l'eau de subir l'inflation et la crise énergétique en ce début d'année 2023. De nombreuses collectivités et des syndicats des eaux ont voté en fin d'année des hausses de tarifs, relaie Le Parisien lundi 2 janvier. Des hausses qui vont toucher toute la France.

Une augmentation de 6,2 % pour l'agglomération du Cotentin (Manche), de 11 % à Thouars (Deux-Sèvres), de 9,5 % à Roubaix (Nord) ou encore de 10 % en moyenne à Clermont-Ferrand (Puy-de-Dôme) est ainsi à prévoir. Par exemple, à Charleville-Mézières dans les Ardennes, les prix de l'eau vont grimper à 4,80 euros le mètre cube contre 4,26 euros l'année dernière, soit une hausse d'environ 65 euros par an pour une famille de quatre personnes.

Le gouvernement doit bientôt statuer

Pour expliquer l'envol des tarifs de l'eau, la hausse du prix de l'électricité est avancée. Les machines et les pompes nécessaires au traitement de l'eau sont très énergivores et les produits utilisés, comme le chlore ou le charbon actif, coûtent aussi plus cher cette année avec des prix qui ont grimpé de 10 à 30 %. À Clermont-Ferrand, la métropole a vu la facture passer de 2,4 millions d'euros en 2021 à 6,4 millions d'euros en 2022. « Nous n'avons pas d'autre choix que d'augmenter les prix », affirme Christophe Vial, le vice-président PS de la métropole en charge du cycle de l'eau.

Lire la suite

VIDÉO - Frédéric Roy : "Je ne vais pas pouvoir payer mes factures d’électricité. On va devoir fermer… Je n’aurai plus rien. Mon entreprise, c’est l’investissement d’une vie"