La bourse ferme dans 1 h 48 min
  • CAC 40

    5 881,52
    -149,96 (-2,49 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 432,45
    -81,87 (-2,33 %)
     
  • Dow Jones

    30 482,82
    -546,49 (-1,76 %)
     
  • EUR/USD

    1,0417
    -0,0027 (-0,26 %)
     
  • Gold future

    1 822,70
    +5,20 (+0,29 %)
     
  • BTC-EUR

    18 343,71
    -1 049,12 (-5,41 %)
     
  • CMC Crypto 200

    408,28
    -23,19 (-5,37 %)
     
  • Pétrole WTI

    107,70
    -2,08 (-1,89 %)
     
  • DAX

    12 680,28
    -323,07 (-2,48 %)
     
  • FTSE 100

    7 146,34
    -165,98 (-2,27 %)
     
  • Nasdaq

    10 947,35
    -230,54 (-2,06 %)
     
  • S&P 500

    3 752,40
    -66,43 (-1,74 %)
     
  • Nikkei 225

    26 393,04
    -411,56 (-1,54 %)
     
  • HANG SENG

    21 859,79
    -137,10 (-0,62 %)
     
  • GBP/USD

    1,2147
    +0,0025 (+0,21 %)
     

Inflation : "les prix des aliments risquent fort de rester élevés", crise sociale en vue ?

Vaincu par les chercheurs de Pfizer et de Moderna, le Covid a reculé et nous avons enfin repris une vie sociale normale. Hélas, l’inflation vient gâcher la fête et refuse de s’en aller. Heureusement, Jérôme Powell assure enfin le "service d’ordre" et la hausse des prix devrait bientôt dégriser. Mais qu’en est-il des prix alimentaires? Après tout, en cas de récession, la consommation de nourriture reste plutôt stable. Et si la Fed réussit à freiner l’économie, l’effet sur les prix alimentaires sera limité.

L’énergie constitue le premier coût de fabrication des engrais. Pas étonnant donc qu’avec la hausse des prix de l’énergie, celui des engrais grimpe. Et si La Fed accélère le resserrement, l’économie va ralentir, la demande en pétrole baisser et un recul des prix de l’énergie deviendra possible. Hélas, au très violent choc de la demande de 2021 s’ajoute aujourd’hui un choc d’offre. Car la guerre en Ukraine s’enlise et l’offre de pétrole ainsi que de gaz russe s’est réduite comme peau de chagrin.

Quant aux possibilités de substitution, elles sont maigres : l’Iran connaît des manifestations importantes et le gouvernement n’a pas la légitimité suffisante pour signer un accord sur le nucléaire; le pétrole de schiste américain est contraint par des difficultés d’approvisionnement en pièces venant d’Asie et les ressources sont peut-être désormais insuffisantes pour assurer une forte augmentation de la production. De plus, la politique de décarbonation a mené à un sous-investissement (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Taux d’intérêt : la Fed lutte contre l’inflation “quoi qu’il en coûte”
Neoen, Teleperformance, Eiffage : 3 actions en Bourse à potentiel selon Cholet Dupont AM
CAC 40, LVMH, Apple, L’Oréal, ether, bitcoin… : au programme de Momentum cette semaine
Taux d’intérêt : “le krach sur les obligations d’Etat est le plus grave depuis 1994”
Air Caraïbes va augmenter le prix de ses billets

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles