La bourse est fermée
  • Dow Jones

    34 021,45
    +433,79 (+1,29 %)
     
  • Nasdaq

    13 124,99
    +93,31 (+0,72 %)
     
  • Nikkei 225

    27 448,01
    -699,50 (-2,49 %)
     
  • EUR/USD

    1,2089
    +0,0013 (+0,11 %)
     
  • HANG SENG

    27 718,67
    -512,37 (-1,81 %)
     
  • BTC-EUR

    41 088,88
    -4 279,02 (-9,43 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 341,66
    -46,24 (-3,33 %)
     
  • S&P 500

    4 112,50
    +49,46 (+1,22 %)
     

Inflation: Lidl rogne ses marges

·2 min de lecture

SÉRIE INFLATION (5/6) - Dans ce cinquième épisode de notre série sur l'inflation: comment fait Ldil pour faire face à la flambée des prix?

Le risque d'une inflation généralisée? Michel Biero n'y croit pas. De ses vingt ans en grande distribution, le directeur achats de Lidl en France a retenu une leçon : "Chaque année, il y a des tensions sur les matières premières." Et chaque année, les cinq mois de négociations entre distributeurs et fournisseurs se terminent, le er mars, dans un climat ultra-tendu. Mais, en ce début 2021, la grande distribution est particulièrement tiraillée.

D'un côté, sa mission de proposer des prix compétitifs s'avère plus que jamais utile, à l'heure où la crise érode le pouvoir d'achat de nombreux Français. Depuis quelques mois, la guerre des prix s'est même intensifiée. De l'autre, les agriculteurs appellent à l'aide : le cours des céréales, dont se nourrissent de nombreuses bêtes, flambe. "Le prix de l'alimentation des volailles et du bovin explose, en hausse de 25 à 30 % depuis fin 2020 , confirme Michel Biero. Or, près de 80 % du coût d'un poulet, c'est son alimentation. Le prix de l'œuf a ainsi bondi de 10 %." Pour l'entreprise qui en vend un milliard par an, la facture est salée. "Dès décembre, nous avons mis de l'argent sur la table , explique ce petit-fils de choucroutier. Mais Lidl offre le meilleur rapport qualité prix du marché depuis dix ans, toutes les études le montrent. Il est hors de question que nous perdions cet avantage. Je ne peux pas vendre plus cher que mes concurrents, et me déconnecter du marché."

Lire aussi

La solution? Rogner la marge

"Notre force, ce sont nos coûts de structure bien inférieurs à ceux d'un groupe coté, dont le siège compte des milliers de collaborateurs , note le dirigeant. Nous pouvons travailler avec moins de marge que d'autres."

Le discounter bénéficie aussi du soutien financier de son actionnaire, la famille Schwarz, première fortune d'Allemagne. De là à en conclure que les consommateurs ne mettent pas eux aussi la main au porte-monnaie, il y a un pas. Depuis octobre, le steak haché 15 % de matière grasse, de la marque Lidl "L'Etal [...]

Lire la suite sur challenges.fr

A lire aussi