La bourse ferme dans 39 min
  • CAC 40

    6 542,33
    +14,01 (+0,21 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 764,82
    +8,76 (+0,23 %)
     
  • Dow Jones

    33 933,96
    -46,36 (-0,14 %)
     
  • EUR/USD

    1,0133
    -0,0047 (-0,47 %)
     
  • Gold future

    1 778,10
    +1,40 (+0,08 %)
     
  • BTC-EUR

    23 144,93
    -137,67 (-0,59 %)
     
  • CMC Crypto 200

    558,81
    +1,08 (+0,19 %)
     
  • Pétrole WTI

    90,28
    +2,17 (+2,46 %)
     
  • DAX

    13 667,63
    +40,92 (+0,30 %)
     
  • FTSE 100

    7 528,34
    +12,59 (+0,17 %)
     
  • Nasdaq

    12 957,80
    +19,68 (+0,15 %)
     
  • S&P 500

    4 278,14
    +4,10 (+0,10 %)
     
  • Nikkei 225

    28 942,14
    -280,63 (-0,96 %)
     
  • HANG SENG

    19 763,91
    -158,54 (-0,80 %)
     
  • GBP/USD

    1,2013
    -0,0039 (-0,32 %)
     

Inflation : l’appel du gouvernement à la grande distribution pour faire baisser les prix

© WITT/SIPA

Avec une inflation supérieure à 5 % au mois de juin et un pouvoir d’achat qui pourrait baisser d’1 % chez les Français cette année selon l’Insee, le gouvernement a dévoilé une série de mesures jeudi 7 juillet pour protéger justement ce pouvoir d’achat. Indemnité carburants pour les gros rouleurs, prolongation du bouclier tarifaire, plafond de la prime de transport défiscalisée qui augmente, aide au logement ou encore revalorisations des pensions de retraite… autant de mesures censées aider les Français. Mais la grande distribution a aussi un effort à faire, estime samedi le ministre de l’Agriculture.

Lire aussi - Pouvoir d’achat : ce que contient le projet de loi du gouvernement

Jusqu’à 34 % de rabais

Interrogé sur France Inter, Marc Fesneau a notamment expliqué que chacun devrait « prendre sa part ». Rappelant qu’une « partie de l'effort est porté par l'Etat » concernant les mesures pour le pouvoir d’achat, et donc « l’impôt des Français qui les paie », la grande distribution doit jouer son rôle en faisant plus de promotions. Mais attention, cela ne peut pas se faire « au prix de revenir sur des dizaines d'années où c'était toujours le producteur, l'agriculteur, qui ne trouvait pas sa marge », a ajouté le ministre de l’Agriculture.

Constatant qu’aujourd’hui les rabais effectués en grandes surfaces ne sont « qu’à 21 % », Marc Fenseau rappelle que « sur les promotions, on peut aller jusqu'à 34 % (de rabais) » : « Ils ont des marges, donc ils ont la capacité à faire en sorte qu...


Lire la suite sur LeJDD

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles