La bourse ferme dans 5 h 32 min
  • CAC 40

    7 038,45
    -43,56 (-0,62 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 132,78
    -25,85 (-0,62 %)
     
  • Dow Jones

    33 717,09
    -260,99 (-0,77 %)
     
  • EUR/USD

    1,0828
    -0,0028 (-0,26 %)
     
  • Gold future

    1 920,80
    -18,40 (-0,95 %)
     
  • BTC-EUR

    21 126,37
    -487,35 (-2,25 %)
     
  • CMC Crypto 200

    518,59
    -19,28 (-3,58 %)
     
  • Pétrole WTI

    76,85
    -1,05 (-1,35 %)
     
  • DAX

    15 020,00
    -106,08 (-0,70 %)
     
  • FTSE 100

    7 722,85
    -62,02 (-0,80 %)
     
  • Nasdaq

    11 393,81
    -227,90 (-1,96 %)
     
  • S&P 500

    4 017,77
    -52,79 (-1,30 %)
     
  • Nikkei 225

    27 327,11
    -106,29 (-0,39 %)
     
  • HANG SENG

    21 842,33
    -227,40 (-1,03 %)
     
  • GBP/USD

    1,2316
    -0,0038 (-0,31 %)
     

Inflation : le gouvernement veut « concentrer ses efforts pour les classes moyennes », selon Gabriel Attal

© Jacques Witt/SIPA

Après l’adoption du nouveau paquet d’aides au Parlement, le ministre délégué chargé des Comptes publics, Gabriel Attal, dit vouloir se concentrer sur les Français « qui bossent, ou qui veulent bosser ».

Vendredi, le Parlement a adopté définitivement un nouveau paquet d’aides de 2,5 milliards d’euros pour lutter contre l’inflation et financer en particulier les chèques énergie pour douze millions de ménages. Ce dernier budget rectifié a été salué comme « une bonne nouvelle pour les Français » par Gabriel Attal, alors que « la vie chère met notre société à rude épreuve », selon lui. Interrogé par Le Parisien ce samedi, le ministre délégué chargé des Comptes publics rappelle l’importance de ce texte car il est le fruit d’un « compromis » avec Les Républicains et le Parti socialiste et a été adopté sans recours au 49.3.

Une nouvelle rallonge qui va permettre au gouvernement désormais de concentrer ses « efforts sur les classes moyennes », explique le ministre au quotidien. Interrogé sur les propos rapportés par Le Canard enchaîné qu’il aurait tenus lors d’une réunion de ministres, à savoir « les classes moyennes ont le sentiment qu’on balance des canadairs d’argent public pour aider ceux qui ne bossent pas… », Gabriel Attal n’a pas souhaité commenter. Il a cependant assumé son « attachement à ce que l’on concentre l’effort vers les classes moyennes ». Et d’ajouter : « La France laborieuse, qui se lève tous les matins en ayant le sentiment de travailler pour d’autres, est notre priorité. »

Lire aussi - Covid-19 : le ministre de la Santé annonce une rallonge pour l'hôpital

Volonté de faire aboutir les réformes

La France qui travaille fait écho à « la France qui se lève tôt de Ni...

Lire la suite sur Le JDD

VIDÉO - Inflation : près d’un Français sur trois ne parvient pas à payer ses factures