La bourse est fermée
  • Dow Jones

    34 070,53
    -86,16 (-0,25 %)
     
  • Nasdaq

    11 969,37
    -144,42 (-1,19 %)
     
  • Nikkei 225

    27 606,46
    -79,01 (-0,29 %)
     
  • EUR/USD

    1,0738
    +0,0007 (+0,06 %)
     
  • HANG SENG

    21 283,52
    -15,18 (-0,07 %)
     
  • BTC-EUR

    21 429,45
    -385,54 (-1,77 %)
     
  • CMC Crypto 200

    530,13
    -6,76 (-1,26 %)
     
  • S&P 500

    4 133,62
    -30,38 (-0,73 %)
     

Inflation, géopolitique, banques centrales… ce qui fera bouger l’or en 2023

Pixabay

L’or n’a pas démérité en 2022. Le métal précieux a gagné 6% (en euros) l’an dernier. Et il gagne encore près de 2% depuis début 2023. Ces derniers mois, le cours de l’once d’or a profité du reflux sensible du dollar. En effet, alors que l’or est coté en billets verts, quand la devise des Etats-Unis reflue, le métal précieux devient en effet mécaniquement meilleur marché, pour les acheteurs munis d’autres devises. L’or a aussi profité du net reflux des taux à long terme aux Etats-Unis. Il faut dire que l’or ne génère pas de revenu et il bénéficie ainsi mécaniquement d’arbitrages favorables quand les taux réels (les taux à long terme moins les attentes d’inflation à moyen terme) refluent.

De nombreux courtiers, sociétés de gestion et banques sont optimistes sur les perspectives du cours de l’or pour 2023. Amundi juge que le métal précieux pourrait profiter du ralentissement économique attendu au premier semestre 2023. Credit Suisse estime que l’inflexion à venir de la politique monétaire de la Fed (qui devrait ralentir puis arrêter le relèvement de son taux directeur) devrait soutenir les cours. JPMorgan considère que l’or devrait rester haut perché, aux alentours de 1.860 dollars l’once, sur fond de reflux attendu des taux réels. Selon Pictet, l’or constitue le plus attractif des actifs alternatifs. Et la Société Générale estime que l’or est un bon véhicule de stabilisation de portefeuille, dans un contexte de possibles risques systémiques (qui ne sont pas rares, historiquement, (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Le PSG a enregistré des pertes colossales en 2022
Le bitcoin attend l’inflation aux Etats-Unis au tournant : le conseil Bourse
CAC 40 : la Bourse reprend son souffle, la Fed en ligne de mire avant l'inflation
CAC 40, Nasdaq… quels risques pour la Bourse en 2023 ?
Avec : le PDG du géant de la santé et de la dépendance placé en garde à vue