La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 285,24
    +12,53 (+0,20 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 657,03
    +16,48 (+0,45 %)
     
  • Dow Jones

    31 261,90
    +8,80 (+0,03 %)
     
  • EUR/USD

    1,0562
    -0,0026 (-0,24 %)
     
  • Gold future

    1 845,10
    +3,90 (+0,21 %)
     
  • BTC-EUR

    28 392,60
    +271,40 (+0,97 %)
     
  • CMC Crypto 200

    650,34
    -23,03 (-3,42 %)
     
  • Pétrole WTI

    110,35
    +0,46 (+0,42 %)
     
  • DAX

    13 981,91
    +99,61 (+0,72 %)
     
  • FTSE 100

    7 389,98
    +87,24 (+1,19 %)
     
  • Nasdaq

    11 354,62
    -33,88 (-0,30 %)
     
  • S&P 500

    3 901,36
    +0,57 (+0,01 %)
     
  • Nikkei 225

    26 739,03
    +336,19 (+1,27 %)
     
  • HANG SENG

    20 717,24
    +596,56 (+2,96 %)
     
  • GBP/USD

    1,2495
    +0,0020 (+0,16 %)
     

Inflation, croissance... voici les prévisions de l'Insee pour le second trimestre 2022

L'inflation va continuer d'accélérer dans les prochains mois, pesant sur la confiance des ménages et leur pouvoir d'achat, ce qui devrait entrainer une croissance "modeste" de 0,25% de l'économie française au deuxième trimestre, selon les prévisions de l'Insee, publiées lundi 9 mai. Après une croissance nulle au premier trimestre, le produit intérieur brut (PIB) serait au deuxième "soutenu notamment par un effet de rattrapage dans les activités de services" qui avaient été pénalisées en début d'année par le variant Omicron, même si les incertitudes internationales (guerre en Ukraine, Covid en Chine, etc.) appellent à la prudence, indique l'Institut national de la statistique dans son dernier point de conjoncture.

La consommation des ménages devrait ainsi "légèrement rebondir" au deuxième trimestre, après un recul surprise de 1,3% au premier, les perspectives d'emploi restant favorables malgré les difficultés de recrutement, tandis que celles des entreprises sont contrastées en fonction des secteurs. Au total, l'acquis de croissance à mi-année (niveau de croissance annuelle si l'activité économique stagnait au deuxième semestre) serait de 2,6%, évalue l'Insee. Après la croissance nulle enregistrée au premier trimestre, Julien Pouget, chef du département de la conjoncture à l'Insee, écarte donc à ce stade les craintes d'une stagflation, qui se caractérise par une stagnation économique doublée d'une inflation élevée "de manière durable".

La vigilance reste toutefois de mise sur (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Un accord pour l'embargo européen sur le pétrole russe possible "dans la semaine"
Le ras-le-bol des salariés du hard-discounter Action, l’éco-prêt à taux zéro bientôt plus facile à obtenir… Le flash éco du jour
Un portrait de Marilyn Monroe peint par Warhol vendu 195 millions de dollars aux enchères, un record
Législatives : une jeune candidate RN incapable de répondre sur un plateau télé
Foot : les droits à l'image de Mbappé, un casse-tête en sélection comme en club

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles