La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 712,48
    +5,16 (+0,08 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 962,41
    +0,42 (+0,01 %)
     
  • Dow Jones

    34 347,03
    +152,97 (+0,45 %)
     
  • EUR/USD

    1,0405
    -0,0008 (-0,07 %)
     
  • Gold future

    1 754,00
    +8,40 (+0,48 %)
     
  • BTC-EUR

    15 856,70
    -109,45 (-0,69 %)
     
  • CMC Crypto 200

    386,97
    +4,32 (+1,13 %)
     
  • Pétrole WTI

    76,28
    -1,66 (-2,13 %)
     
  • DAX

    14 541,38
    +1,82 (+0,01 %)
     
  • FTSE 100

    7 486,67
    +20,07 (+0,27 %)
     
  • Nasdaq

    11 226,36
    -58,96 (-0,52 %)
     
  • S&P 500

    4 026,12
    -1,14 (-0,03 %)
     
  • Nikkei 225

    28 283,03
    -100,06 (-0,35 %)
     
  • HANG SENG

    17 573,58
    -87,32 (-0,49 %)
     
  • GBP/USD

    1,2091
    -0,0023 (-0,19 %)
     

Inflation : La Commission européenne ouverte à un plafonnement du prix du gaz

AFP - Fred TANNEAU

Alors que 15 Etats membres le demandent, la Commission européenne est prête à "examiner" un plafonnement des prix du gaz sur le marché européen, a indiqué mercredi sa présidente, Ursula von der Leyen.

Les prix flambent, mais plus pour longtemps. La Commission européenne est prête à "examiner" un plafonnement des prix du gaz sur le marché européen, comme le réclame une majorité d'Etats membres pour faire face à la hausse des factures énergétiques, a indiqué mercredi sa présidente, Ursula von der Leyen.

"Un tel plafonnement des prix du gaz doit être conçu correctement afin de garantir la sécurité de l'approvisionnement", a toutefois ajouté la responsable allemande devant le Parlement européen à Strasbourg.

La Commission européenne avait auparavant évoqué un plafonnement du prix uniquement pour le gaz russe, redoutant, comme l'Allemagne, qu'une limitation du prix de toutes les importations de gaz pousse les producteurs à préférer d'autres destinations.

15 Etats membres le réclament

Mais une majorité d'Etats membres — quinze, dont la France, la Belgique, l'Italie, l'Espagne et la Pologne —réclame un plafonnement général du prix de gros du gaz. La Commission doit présenter des propositions avant un sommet de l'UE vendredi et une réunion des ministres de l'Energie les 11 et 12 octobre.

En France, L’Agence internationale de l’énergie (AIE) a alerté ce lundi 3 octobre sur l’importance d’appliquer des mesures d’économie de gaz cet hiver en Europe pour maintenir les stocks à des niveaux suffisants et éviter la surenchère sur les prix. Depuis octobre 2021, le gouvernement a instauré un gel des tarifs réglementés de vente (TRV), qui normalement évoluent tous les mois, jusqu’à fin 2022. Ce blocage des prix a coûté à l’Etat près de 10 milliards. Un nouveau bouclier tarifaire sera mis-en-place en 2023.

Mme von der Leyen a d'ores et déjà indiqué que la Commission était "prête à discuter d'un plafonnement du prix du gaz utilisé pour produire de l'électricité", qui serait "une première étape vers une réforme structurelle du marché de l'électricité" européen." Mais nous devons aussi examiner les prix du gaz (...) qui concernent l'industrie, le chauffage", a-t-elle poursuivi.

"Nous[...]

Lire la suite sur challenges.fr

A lire aussi