Publicité
La bourse ferme dans 4 h
  • CAC 40

    7 950,95
    -3,44 (-0,04 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 880,96
    -2,81 (-0,06 %)
     
  • Dow Jones

    38 949,02
    -23,39 (-0,06 %)
     
  • EUR/USD

    1,0832
    -0,0011 (-0,10 %)
     
  • Gold future

    2 037,00
    -5,70 (-0,28 %)
     
  • Bitcoin EUR

    57 897,12
    +3 146,42 (+5,75 %)
     
  • CMC Crypto 200

    885,54
    0,00 (0,00 %)
     
  • Pétrole WTI

    78,60
    +0,06 (+0,08 %)
     
  • DAX

    17 684,66
    +83,44 (+0,47 %)
     
  • FTSE 100

    7 648,55
    +23,57 (+0,31 %)
     
  • Nasdaq

    15 947,74
    -87,56 (-0,55 %)
     
  • S&P 500

    5 069,76
    -8,42 (-0,17 %)
     
  • Nikkei 225

    39 166,19
    -41,84 (-0,11 %)
     
  • HANG SENG

    16 511,44
    -25,41 (-0,15 %)
     
  • GBP/USD

    1,2641
    -0,0019 (-0,15 %)
     

Inflation : la chute des dépenses alimentaires des ménages est « inédite depuis les années 1980 »

Martjin Baudoin / Unsplash

On le savait, la situation économique en France est pour le moins compliquée, l'inflation persistante ayant réduit le pouvoir d'achat des Français. Une tendance qui se reflète dans les dépenses alimentaires des ménages qui connaissent une baisse significative. Selon les chiffres de l'Insee, repris par Le Figaro ce dimanche, cette chute est sans précédent et reflète à la fois les inquiétudes et les difficultés auxquelles les Français sont confrontés face à la flambée des prix. Même si le ministre de l'Économie, Bruno Le Maire, affirme que la crise inflationniste est terminée, de nombreux Français ne constatent pas cette baisse au quotidien.

« La chute est inédite depuis les années 1980 », confirme François Geerolf, économiste à l'OFCE. Une enquête menée par l'Ifop en juin montrait, quant à elle, qu'une majorité de Français a réduit ses dépenses alimentaires en 2023 (58 %), proportion qui a doublé en quinze ans. La hausse des prix, en particulier dans l'alimentation, pèse encore lourdement sur le budget des ménages. Pour faire face à cette situation, de nombreuses familles ont dû adapter leur manière de consommer. Certaines ont réduit leur consommation de viande, de poisson et d'aliments non essentiels. D'autres ont fait appel à des astuces comme les cartes de fidélité, les promotions et les substituts alimentaires moins chers.

À lire aussi Inflation : grâce à la TVA, près de 10 milliards d'euros supplémentaires devraient être collectés par l'État

Repli massif ...


Lire la suite sur LeJDD