Publicité
La bourse ferme dans 7 min
  • CAC 40

    7 865,12
    +75,91 (+0,97 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    5 033,34
    +68,25 (+1,37 %)
     
  • Dow Jones

    38 882,33
    +134,91 (+0,35 %)
     
  • EUR/USD

    1,0851
    +0,0106 (+0,99 %)
     
  • Gold future

    2 343,90
    +17,30 (+0,74 %)
     
  • Bitcoin EUR

    64 397,06
    +2 607,48 (+4,22 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 444,26
    +49,22 (+3,53 %)
     
  • Pétrole WTI

    77,99
    +0,09 (+0,12 %)
     
  • DAX

    18 628,05
    +258,11 (+1,41 %)
     
  • FTSE 100

    8 214,82
    +67,01 (+0,82 %)
     
  • Nasdaq

    17 671,33
    +327,79 (+1,89 %)
     
  • S&P 500

    5 439,31
    +63,99 (+1,19 %)
     
  • Nikkei 225

    38 876,71
    -258,08 (-0,66 %)
     
  • HANG SENG

    17 937,84
    -238,50 (-1,31 %)
     
  • GBP/USD

    1,2839
    +0,0098 (+0,77 %)
     

Inflation, Bourse, Immobilier : vers de nouvelles tempêtes ?

PIXABAY

Il s’agit des trois principales tempêtes qui se sont installées depuis plus d’un an et qui pourraient encore s’aggraver au cours des prochains mois : les tensions inflationnistes, la volatilité des marchés boursiers, avec en toile de fond, la crise bancaire américaine qui est loin d’être terminée, et la baisse des prix de l’immobilier en France qui est en train de s’intensifier. Dans ce cadre, quatre grandes séries de questions se posent :

Combien de temps va durer la forte inflation en France et dans le monde ? Et comment se terminera-t-elle ? Malheureusement, en dépit d’une inévitable baisse corrective compte tenu de la flambée passée, les tensions inflationnistes vont rester durablement élevées. C’est d’ailleurs ce qui vient de confirmer le rebond de l’inflation française en avril. En effet, bien loin des annonces récurrentes de nombreux dirigeants politiques et économistes bien-pensants depuis un an et selon lesquelles « le pic d’inflation a été atteint le mois dernier », l’inflation continue de faire des ravages dans notre « douce France ».

En avril, les prix à la consommation ont ainsi encore augmenté de 0,6 % sur un mois, suscitant une remontée de leur glissement annuel à 5,9 % aux normes INSEE et à 6,9 % aux normes européennes. Depuis janvier 2021, leur progression atteint 12 %.

Encore plus inquiétant, en mars, les prix à la production sont repartis à la hausse en France confirmant que l’inflation va rester élevée, voire encore augmenter. Du moins jusqu’à l’avènement d’une (...)

PUBLICITÉ

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Transit de céréales ukrainiennes : Bruxelles parvient à un accord avec cinq états
Sa retraite de 5000 euros est "complètement absorbée", la confession de Phillippe Bilger
Le feu jaune pour piétons testé dans une dizaine de grandes villes
La facture d'électricité de leur résidence secondaire est stratosphérique
Airbnb : des locataires se vengent et laissent une facture astronomique de gaz au propriétaire