La bourse est fermée
  • CAC 40

    7 233,94
    +67,67 (+0,94 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 257,98
    +16,86 (+0,40 %)
     
  • Dow Jones

    33 926,01
    -127,93 (-0,38 %)
     
  • EUR/USD

    1,0798
    -0,0113 (-1,04 %)
     
  • Gold future

    1 877,70
    -53,10 (-2,75 %)
     
  • BTC-EUR

    21 196,44
    -621,44 (-2,85 %)
     
  • CMC Crypto 200

    535,42
    -1,43 (-0,27 %)
     
  • Pétrole WTI

    73,23
    -2,65 (-3,49 %)
     
  • DAX

    15 476,43
    -32,76 (-0,21 %)
     
  • FTSE 100

    7 901,80
    +81,64 (+1,04 %)
     
  • Nasdaq

    12 006,96
    -193,86 (-1,59 %)
     
  • S&P 500

    4 136,48
    -43,28 (-1,04 %)
     
  • Nikkei 225

    27 509,46
    +107,41 (+0,39 %)
     
  • HANG SENG

    21 660,47
    -297,89 (-1,36 %)
     
  • GBP/USD

    1,2056
    -0,0173 (-1,41 %)
     

Ineos officiellement candidat au rachat de Manchester United

Matthew Ashton - AMA / Getty Images

Candidat au rachat de Manchester United, déjà propriétaire de l'OGC Nice, le groupe britannique Ineos, spécialisé dans la pétrochimie, multiplie depuis 2017 les investissements dans le sport, du football au cyclisme en passant par l'athlétisme et la voile. Contrôlé par le milliardaire Jim Ratcliffe, parmi les hommes les plus riches de Grande-Bretagne, Ineos a fait savoir mardi qu'il était entré en contact avec la banque d'affaires Raines, mandatée par les propriétaires actuels de Manchester United, la famille américaine Glazer. "Je peux vous confirmer que nous nous sommes formellement engagés dans le processus", a déclaré à l'AFP un porte-parole du groupe, confirmant une information révélée par la BBC. De leur côté, les Glazer n'ont fait aucun commentaire sur l'entrée en lice d'Ineos.

Supporter affiché des Red Devils, Ratcliffe, 70 ans, dont le magazine Forbes estime la fortune à 15,5 milliards de dollars, au 111e rang de son classement 2022 des milliardaires de la planète, avait déjà manifesté à plusieurs reprises son intérêt pour Manchester United même s'il a aussi essayé de mettre la main sur Chelsea, finalement cédé en mai dernier à un consortium américain pour 4,25 milliards de livres, un record. Mais le chemin est encore long avant un possible accord avec les Glazer, qui contrôlent Manchester United depuis 2005 et espèrent des offres de l'ordre de 5 milliards de livres (5,8 mds EUR), ce qui serait un montant record.

Ratcliffe pourrait notamment faire face à une offre concurrente (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

VTC : le revenu minimum de 7,65 euros par course validé
Go Sport est soupçonné d'"abus de bien social"
Microsoft : nouvelle vague de suppressions d'emplois, de grande ampleur
Qantas : un Boeing envoie un signal de détresse en vol, vent de panique en Australie
Les soignants presque tous en arrêt maladie, les urgences de Fréjus ferment pour 3 jours