Marchés français ouverture 8 h 19 min

Industrie cosmétique : le Lozérien Crodarom investit près de 7 M€

latribune.fr
 

L'entreprise lozérienne Crodarom extrait les molécules actives de plus de 300 plantes pour l'industrie cosmétique. Depuis son site de production de Chanac, Crodarom exporte 80 % de sa production à l'international et développe depuis vingt ans son savoir-faire dans l'extraction assistée par micro-ondes.

La filiale française de l'entreprise chimique anglaise Croda International a initié en 2019 un ambitieux programme d'investissement.

Une première phase de travaux, dotée d'un budget de 4,65 M€ (dont 580 000 € d'aides publiques : Région Occitanie, Conseil départemental de Lozère et la Communauté de communes Aubrac Lot Causse et Pays de Chanac) a déjà débuté en mars dernier et vu l'achèvement du nouvel espace de stockage et d'une surface de travail doublée pour le laboratoire de recherche. La livraison du nouveau bâtiment administratif interviendra en 2020.

100 personnes sur le site de Chanac en 2022

Une deuxième phase d'investissement de 2 M€ additionnels débutera en 2021 pour se terminer en 2022. Elle concernera le réaménagement de la zone de production. Au total, Crodarom prévoit de porter son espace à près de 6 200 m2 (contre 4 000 m2 actuellement), afin d'accompagner un large plan d'embauche.

"Notre objectif est de passer de 70 à 100 collaborateurs, détaille Delphine Gély, marketing manager chez Crodarom. Nos équipes commerciales sont à Paris, en Espagne et en Allemagne, mais toute la production et la R&D sont à Chanac. Recruter sur un territoire reculé est toujours un défi, mais nous avons l'impression que ce mode de vie se démocratise."

Pour attirer des candidats, Crodarom mise aussi sur le bien-être au travail.

"Nous sommes lauréats des Trophées Méditerranée Responsible Care 2019, dans la catégorie santé, remis le 28 novembre dernier", précise encore Delphine Gély.

80 % de la production exportée

(...) Lire la suite sur La Tribune.fr


Cosmétique : les Laboratoires E.V. Roig à l’assaut de la Chine
Maison Bronzini se lance dans l’oléo-cosmétique