La bourse est fermée
  • CAC 40

    7 097,21
    +1,22 (+0,02 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 178,01
    +4,03 (+0,10 %)
     
  • Dow Jones

    33 978,08
    +28,67 (+0,08 %)
     
  • EUR/USD

    1,0874
    -0,0018 (-0,16 %)
     
  • Gold future

    1 943,90
    -2,80 (-0,14 %)
     
  • BTC-EUR

    21 526,74
    +206,76 (+0,97 %)
     
  • CMC Crypto 200

    526,66
    +9,65 (+1,87 %)
     
  • Pétrole WTI

    79,38
    -1,63 (-2,01 %)
     
  • DAX

    15 150,03
    +17,18 (+0,11 %)
     
  • FTSE 100

    7 765,15
    +4,04 (+0,05 %)
     
  • Nasdaq

    11 621,71
    +109,30 (+0,95 %)
     
  • S&P 500

    4 070,56
    +10,13 (+0,25 %)
     
  • Nikkei 225

    27 382,56
    +19,81 (+0,07 %)
     
  • HANG SENG

    22 688,90
    +122,12 (+0,54 %)
     
  • GBP/USD

    1,2395
    -0,0012 (-0,10 %)
     

Industrie automobile : nouvelle année noire pour le marché français qui a reculé de près de 8 % en 2022

© Maxime Le Pihif/SIPA

Selon les chiffres publiés dimanche par la Plateforme automobile (PFA), qui représente l'ensemble de la filière (constructeurs, équipementiers, sous-traitants et acteurs de la mobilité), le marché tricolore a reflué de 7,83 % en 2022. Même si une embellie avait été constatée ces quatre derniers mois, cette hausse tardive n'aura pas permis de compenser les difficultés d'approvisionnement au niveau mondial.

Les voitures électriques progressent

 

Alors que 2,2 millions de voitures particulières neuves avaient été mises en circulation en 2019, nombre qui avait chuté deux ans plus tard à 1 659 003 véhicules en raison de la pandémie de Covid-19 , seulement 1 529 035 autos françaises ont été achetées lors de l'année 2022 fraîchement écoulée. Après une augmentation des ventes en 2021 , le marché de la voiture d'occasion est également en net repli de 13 % avec 5,26 millions d'unités, selon les données provisoires fournies par le cabinet NGC Data et publiées par l'Argus.

Lire aussi - Prix des carburants, interdiction des voitures à moteur thermique en 2035... Les automobilistes sont inquiets

Seule la part des voitures électriques continue sa progression  : 13 % des immatriculations totales en 2022, contre 10 % l'an dernier et à peine 1 % quatre ans plus tôt. « On est structurellement dans un marché qui a baissé d'un tiers en volume depuis 2019, en raison d'une succession de crises », a expliqué François Roudier, responsable de la communication de la PFA, auprès de l'AFP. « Dans ce cont...


Lire la suite sur LeJDD