Marchés français ouverture 41 min
  • Dow Jones

    33 781,48
    +183,56 (+0,55 %)
     
  • Nasdaq

    11 082,00
    +123,45 (+1,13 %)
     
  • Nikkei 225

    27 901,01
    +326,58 (+1,18 %)
     
  • EUR/USD

    1,0580
    +0,0020 (+0,19 %)
     
  • HANG SENG

    19 868,19
    +417,96 (+2,15 %)
     
  • BTC-EUR

    16 294,48
    +258,11 (+1,61 %)
     
  • CMC Crypto 200

    406,25
    +11,57 (+2,93 %)
     
  • S&P 500

    3 963,51
    +29,59 (+0,75 %)
     

Indre-et-Loire : une aide à domicile soupçonnée d'avoir dérobé 32 000 euros à des personnes âgées

La jeune femme volait des chèques et des chéquiers et les encaissait ensuite au nom de ses enfants ou de sa mère (Getty Images/iStockphoto)

La jeune femme aurait subtilisé un certain nombre de chèques à des personnes vulnérables dans l'agglomération de Tours.

Elle n'a pas hésité à voler les retraités qu'elle était censée aider. Une jeune femme âgée de 24 ans est poursuivie par la justice pour avoir dérobé et encaissé des chèques appartenant pour la plupart à des personnes âgées durant toute l'année 2022 dans la ville de Tours (Indre-et-Loire) et dans ses environs.

Comme le rapporte La Nouvelle République, la suspecte aurait agi la plupart du temps dans le cadre de visites qu'elle effectuait au domicile de retraités pour leur fournir une aide à la personne. Elle aurait réussi à subtiliser des chèques et parfois des chéquiers entiers sans se faire remarquer.

Elle encaissait les chèques sur les comptes de ses enfants et de sa mère

La jeune femme aurait ensuite rempli elle-même les chèques et les aurait encaissés "sur le compte de ses enfants ou celui de sa mère". D'après le média local, elle récupérait ultérieurement les sommes dérobées par virement sur son compte. Au total, elle aurait ainsi récolté pas moins de 32 000 euros.

La Nouvelle République précise que la suspecte aurait également dérobé un chéquier appartenant à l'une de ses collègues travaillant dans un Ehpad. Au bout de plusieurs mois, les agissements de la jeune femme ont en tout cas été mis à jour et celle-ci a été placée en garde à vue le 15 novembre. Elle est désormais sous contrôle judiciaire en attendant son procès, qui se tiendra le 29 décembre prochain.

VIDÉO - Ce gérant d’un bar à Cannes raconte l’arnaque au terminal bancaire dont il a été victime