Marchés français ouverture 2 h 10 min
  • Dow Jones

    29 683,74
    +548,75 (+1,88 %)
     
  • Nasdaq

    11 051,64
    +222,13 (+2,05 %)
     
  • Nikkei 225

    26 401,31
    +227,33 (+0,87 %)
     
  • EUR/USD

    0,9689
    -0,0050 (-0,51 %)
     
  • HANG SENG

    17 466,89
    +216,01 (+1,25 %)
     
  • BTC-EUR

    20 180,76
    +649,74 (+3,33 %)
     
  • CMC Crypto 200

    446,86
    +18,08 (+4,22 %)
     
  • S&P 500

    3 719,04
    +71,75 (+1,97 %)
     

Inditex (Zara) voit ses profits bondir malgré la guerre en Ukraine

SOPA Images / Getty Images

Le géant espagnol du vêtement Inditex, propriétaire de la marque Zara, a vu ses profits bondir de 41% au premier semestre, malgré la forte inflation et la fermeture de ses boutiques russes décidée en raison de la guerre en Ukraine. Sur son exercice décalé, qui s'est achevé le 31 juillet, le leader mondial de l'habillement bon marché a dégagé 1,79 milliard d'euros de bénéfice net, contre 1,27 milliard au premier semestre 2021. Ce chiffre, présenté comme un "maximum historique" par le groupe, est légèrement supérieur aux attentes des analystes interrogés par le fournisseur d'informations financières Factset, qui s'attendaient à 1,77 milliard d'euros de profits.

Il s'explique par un "modèle économique fonctionnant à plein régime", assure dans un communiqué le directeur général d'Inditex, Oscar García Maceiras, qui a remplacé au printemps le directeur historique du groupe Pablo Isla. Sur les six premiers mois de l'année, les ventes du géant du prêt-à-porter ont ainsi atteint 14,84 milliards d'euros, en hausse de 24,5% sur un an. Son résultat opérationnel (Ebitda) a lui atteint 4,03 milliards, soit 30% de plus qu'en 2021.

Ces résultats ont été atteints malgré l'envolée de l'inflation, qui a accru les coûts de fabrication ou de transport et pesé sur les marges du groupe textile, et malgré l'impact de la de la guerre en Ukraine sur l'activité du groupe. Le groupe espagnol, propriétaire de huit marques, dont Bershka et Massimo Dutti, a décidé début mars de suspendre son activité dans ses (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Où va la livre Sterling (GBP), après le décès d'Elizabeth II ? Le conseil Bourse
Google : l'amende record infligée par l'Europe réduite en appel
La biotech française SparingVision, spécialisée dans les maladies de l'œil, lève une belle somme
Leader de la formation dans les Services de l’Automobile
La maison-mère du Club Med dévisse en Bourse, après la rumeur d'un examen par les autorités chinoises