La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 385,14
    +96,81 (+1,54 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 017,44
    +64,99 (+1,64 %)
     
  • Dow Jones

    34 382,13
    +360,68 (+1,06 %)
     
  • EUR/USD

    1,2146
    +0,0062 (+0,51 %)
     
  • Gold future

    1 844,00
    +20,00 (+1,10 %)
     
  • BTC-EUR

    40 215,84
    -381,18 (-0,94 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 398,33
    +39,77 (+2,93 %)
     
  • Pétrole WTI

    65,51
    +1,69 (+2,65 %)
     
  • DAX

    15 416,64
    +216,96 (+1,43 %)
     
  • FTSE 100

    7 043,61
    +80,28 (+1,15 %)
     
  • Nasdaq

    13 429,98
    +304,99 (+2,32 %)
     
  • S&P 500

    4 173,85
    +61,35 (+1,49 %)
     
  • Nikkei 225

    28 084,47
    +636,46 (+2,32 %)
     
  • HANG SENG

    28 027,57
    +308,90 (+1,11 %)
     
  • GBP/USD

    1,4102
    +0,0050 (+0,36 %)
     

Les indiscrétions entreprise de la semaine

·1 min de lecture

Voici les indiscrétions entreprise de la semaine. François Pinault veut reprendre les Girondins de Bordeaux, Carlos Tavares veut aider Alfa Romeo à se redresser.

Pinault, de Rennes à Bordeaux

Le Breton François Pinault vient d'écrire à ses "collègues propriétaires de grands crus bordelais" pour leur demander de "se réunir afin de préparer un projet de reprise des Girondins". Il est vrai que la région compte quasiment toutes les grandes fortunes françaises dans ses vignobles. Malgré la loi Evin, rien n'interdit à ces entrepreneurs, souvent peu impliqués dans la vie locale, de s'associer au sauvetage "d'un club mythique", selon Pinault, pourtant déjà propriétaire… du Stade Rennais.

Niel et Bressler communiquent fort

La directrice de la communication d'Unibail-Rodamco-Westfield a envoyé un mail peu commun :"Arrivée sur les chapeaux de roues le 28 octobre 2020 dans une organisation très différente de celle d'aujourd'hui, j'ai le regret de vous annoncer que je ne vais pas confirmer ma période d'essai." Il est vrai que ladite période fut pour le moins mouvementée pour Céline Van Steenbrugghe : sous les coups de boutoir de Xavier Niel et Léon Bressler, le PDG Christophe Cuvillier a été remercié quelques jours après l'avoir recrutée !

Tavares se méfie de son cœur

Grande revue des 14 marques de Stellantis, le 26 avril, et grand moment quand est venu le tour d'Alfa Romeo, au passé prestigieux mais en panne d'inspiration :"C'est un nom que nous adorons, Jean-Philippe (Imparato, nouveau patron de la marque) et moi, a confessé le patron du groupe, Carlos Tavares. Raison de plus pour ne pas se laisser aller sur les campagnes de publicité. Rappelez-vous que le cœur ne doit pas diriger le cerveau."

(E. Piermont/AFP)

Retrouvez cet article sur challenges.fr

A lire aussi