Marchés français ouverture 8 h 37 min
  • Dow Jones

    34 021,45
    +433,79 (+1,29 %)
     
  • Nasdaq

    13 124,99
    +93,31 (+0,72 %)
     
  • Nikkei 225

    27 448,01
    -699,50 (-2,49 %)
     
  • EUR/USD

    1,2085
    +0,0009 (+0,07 %)
     
  • HANG SENG

    27 718,67
    -512,37 (-1,81 %)
     
  • BTC-EUR

    40 701,61
    -3 369,06 (-7,64 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 340,15
    -47,76 (-3,44 %)
     
  • S&P 500

    4 112,50
    +49,46 (+1,22 %)
     

Les indiscrétions Entreprise de Challenges de la semaine

·2 min de lecture

La Safer a choisi Prisca Clarins pour reprendre la direction du Château Beauséjour, un grain de sel chez LVMH et un sorbet pour Villeroy. Voici les indiscrets entreprise de Challenges de la semaine.

La Safer choisit son héritière

Dans le duel pour le contrôle de Château Beauséjour que se disputaient Prisca Clarins et Stéphanie de Boüard (cf. Challenges n°693), c'est la première qui a gagné. Ainsi en a décidé la Société d'aménagement foncier et d'établissement rural (Safer) de Nouvelle-Aquitaine. L'occasion pour le journal Sud-Ouest de rappeler que la justice enquête depuis cinq ans sur la façon dont un autre cru de Saint-Emilion, Château du Paradis, a atterri dans le patrimoine familial de l'ex-président de cet organisme…

Un grain de sel chez LVMH

"Chers tous." Ainsi commence l'adresse de Bernard Arnault dans le document envoyé par LVMH à la veille de son assemblée générale, ce 15 avril. Etonnante familiarité, plutôt que le traditionnel "Chers actionnaires" utilisé par tout PDG envers ses petits porteurs. Un regard plus poussé sur la brochure illustrée d'étonnants portraits de l'Américaine Sarah Carolan, révèle l'erreur d'aiguillage de ce qui était une revue interne, baptisée Eyes , et reprenait les vœux du patron aux salariés… L'exergue réconciliera tout le monde : "Nos produits sont le sel de la vie."

Un sorbet pour Villeroy

La Banque de France est en train de se tailler une réputation d'excellence dans un domaine inhabituel: les glaces et sorbets. Faits maison par ses agents, ils sont servis aux collaborateurs assez audacieux pour tomber le masque et se rendre à la cantine, située dans l'ancien théâtre parisien Ventadour. Invités à choisir parmi une douzaine de parfums (3 boules pour 1,28 euro), les employés se passent le mot. De quoi motiver le gouverneur, François Villeroy de Galhau, qui n'y met jamais les pieds ?

(R. Meigneux/Sipa)

Retrouvez cet article sur challenges.fr

A lire aussi