La bourse est fermée

En Inde et au Pakistan, l'accès à l'eau de centaines de millions de personnes est menacé

L'avenir du Pakistan est menacé par la fonte des glaciers. Les montagnards d'Hassanabad habitent au cœur d'un paysage majestueux, mais vivent la peur au ventre. Celle du glacier pakistanais Shisper, masse de glace noire et acérée qui progresse vers eux jusqu'à quatre mètres par jour, exposant une région fragilisée par le réchauffement à de multiples dangers. Surplombant ce village situé à 2.100 mètres d'altitude, dans la chaine himalayenne de l'Hindou Kouch, le glacier Shisper, qui fait partie du massif de Karakoram, grandit et s'étend, un phénomène que les scientifiques n'arrivent pas encore à s'expliquer.

Cette expansion touche selon la Nasa 200 autres glaciers dans le massif de Karakoram, lequel compte certains des plus hauts sommets du monde, dont le mythique K2 (8.600 mètres). Combinée à la fonte d'autres glaciers, elle entraîne des effets en chaîne qui touchent même le fleuve Indus. Dans la vallée d'Hassanabad, elle provoque l'avancée, dix fois supérieure à la normale, de centaines de tonnes de glace et de roches. "Les vies humaines, les biens et les animaux sont en danger", explique un villageois, Basir Ali, évoquant la crainte de crues subites, d'éboulements rocheux et d'une pénurie d'eau potable.

>> A lire aussi - "L'Inde est l'épine dans le pied de la croissance de l'économie mondiale"

Ces masses de glace bloquent aussi l'écoulement de l'eau produite par la fonte des glaciers, entrainant l'apparition de "lacs glaciaires", qui peuvent à leur tour se déverser et libérer "un énorme volume de glace, d'eau, de débris, mais aussi de boue à l'effet dévastateur, qui détruit tout sur son passage", explique Ignacio Artaza, représentant du Programme des Nations unies pour le développement (PNUD). Selon cet organisme, le réchauffement climatique a provoqué dans la région la naissance de plus de 3.000 lacs glaciaires, dont 33 posent un risque de vidange brutale, mettant en danger sept millions de personnes.

L'expansion de Shisper et les autres phénomènes climatiques de la région

(...) Cliquez ici pour voir la suite

À quoi servent les 160 soldats que la France compte toujours en Irak ?
Crash du Boeing 737 en Iran : la piste du missile est crédible, pour l’Otan
Fraude sociale : les vrais chiffres bientôt révélés grâce à une commission d’enquête parlementaire ?
Croissance, dollar, Etats-Unis… comment le pétrole pourrait renouer avec la hausse ?
Xiaomi : 3 promotions à ne pas manquer pour les soldes